Charlie Hebdo se rebaptise «Charia Hebdo»

le
0
L'hebdomadaire satirique a «nommé» Mahomet «rédacteur en chef» de son prochain numéro, afin de «fêter la victoire» du parti islamiste Ennahda en Tunisie. Sur les réseaux sociaux, l'initiative divise.

Cinq ans après le scandale des caricatures de Mahomet, Charlie Hebdo va s'attirer à nouveau les foudres des associations islamistes. Pour son prochain numéro, qui sort en kiosque mercredi, l'hebdomadaire satirique s'est rebaptisé «Charia Hebdo» et a nommé Mahomet «rédacteur en chef». Le journal entend ainsi « fêter dignement la victoire du parti islamiste Ennahda en Tunisie et la promesse du président du CNT que la charia serait la principale source de législation de la Libye». «Le prophète de l'islam ne s'est pas fait prier pour accepter et nous l'en remercions», déclare le journal dans un communiqué.

En Une, un dessin représente Mahomet visiblement joyeux avec ces mots : «100 coups de fouet, si vous n'êtes pas morts de rire !». Dans ce numéro, le lecteur peut trouver un «édito de Mahomet» intitulé «L'apéro Halal», une double page de dessins pour expliquer «la charia molle» ou encore un supplément «Charia Madame». En dernière page, «les couverture

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant