"Charlie Hebdo" - Honoré : le dernier dessin

le
0
Philippe Honoré : un style à l'ancienne.
Philippe Honoré : un style à l'ancienne.

Il était peut-être le moins connu des dessinateurs qui ont été abattus durant leur conférence de rédaction. Philippe Honoré, 74 ans, a succombé à ses blessures, a-t-on appris mercredi soir auprès de l'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur au journal. Son dernier dessin tweeté par Charlie Hebdo quelques instants avant l'attaque faisait mercredi le tour des réseaux sociaux. Le chef de l'organisation de l'État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi y présente ses voeux : "Et surtout la santé !".

Autodidacte né en 1941, Honoré publie son premier dessin de presse à 16 ans, dans le journal Sud-Ouest, selon le Magazine littéraire, l'un des nombreux médias (Le Monde, Libération, Les Inrockuptibles) où l'on pouvait croiser ses dessins en noir et blanc, très stylisés. "Immense dessinateur", selon Plantu dans Le Monde, qui ajoute : "Il était un enragé, mais un enragé très poli et doux. Tout ce qu'il disait de violent passait par le trait."

Petites phrases

Il collaborait avec Charlie Hebdo depuis sa reparution en 1992, selon le site des éditions Larousse, pour qui il avait illustré l'édition anniversaire 2010 du Petit Larousse et des Petits Classiques. Il avait également mis en images Ouvert le jour et la nuit (sur des textes de Rufus, 1995), Le Bestiaire d'Alexandre Vialatte (2002) et la Symphonie animale d'Antonio Fischetti (2007). En 2011, il avait publié...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant