"Charlie Hebdo" : Hollande appelle à l'"unité" et la "solidarité"

le
0
François Hollande est intervenu solennellement à la télévision vendredi soir.
François Hollande est intervenu solennellement à la télévision vendredi soir.

François Hollande s'exprime devant la nation. Alors que la traque des auteurs présumés de l'attentat sanglant contre Charlie Hebdo s'est terminée dans le sang un peu plus tôt dans la journée et que les deux frères Kouachi ainsi qu'un proche lié aux milieux radicaux islamistes et plusieurs otages ont été tués, le président de la République s'exprime en direct de l'Élysée. "La France a fait face. J'exprime toute ma solidarité aux familles, aux victimes, aux blessés. La France a fait face, car, quand elle surmonte une épreuve, c'est une tragédie pour la nation, et une obligation pour nous d'y faire face", a déclaré le président. "Les assassins ont été mis hors d'état de nuire grâce à deux interventions. Je veux saluer le courage, la bravoure, l'efficacité des gendarmes, des policiers." Je veux leur dire que nous sommes fiers, car quand l'ordre a été donné, ils ont porté l'assaut dans le même mouvement, pour sauver des vies humaines, neutraliser les terroristes", a assuré François Hollande, dénonçant par ailleurs le "fanatisme" des tueurs. "Ceux qui ont commis ces actes terroristes, ces illuminés, ces fanatiques, n'ont rien à voir avec la religion musulmane", a-t-il assuré. "Aujourd'hui, dans ce magasin casher, c'est bien un acte antisémite effroyable qui a été commis", a souligné le président de la République dans une allocution solennelle télévisée. "Ceux qui ont été neutralisés aujourd'hui sont ceux identifiés par...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant