"Charlie Hebdo" : Hollande annonce une "journée de deuil national"

le
0
A la suite de l'attaque contre Charlie Hebdo, François Hollande s'est exprimé en direct de l'Elysée.
A la suite de l'attaque contre Charlie Hebdo, François Hollande s'est exprimé en direct de l'Elysée.

Le plus grave attentat en France depuis plus d'un demi-siècle. En direct de l'Élysée, le président de la République s'exprime de nouveau ce mercredi pour dénoncer l'"attentat terroriste" qui a frappé la rédaction de Charlie Hebdo, "un acte d'une exceptionnelle barbarie (...) contre un journal, c'est-à-dire l'expression de la liberté". Deux hommes lourdement armés ont attaqué ce mercredi l'hebdomadaire satirique, assassinant douze personnes, notamment les dessinateurs Cabu et Wolinski. "La France a été attaquée en son coeur, à Paris. Cette fusillade d'une violence extrême a tué douze personnes. Des dessinateurs de grand talent sont morts. Ils avaient marqué des générations et des générations de Français. Ce message de la liberté, nous continuerons de le défendre en leur nom", a déclaré le président. François Hollande a poursuivi son hommage aux victimes de l'attaque : "Ces hommes sont morts pour une idée qu'ils se faisaient de la France, c'est-à-dire la liberté". "Ce sont aujourd'hui nos héros", a-t-il ajouté. Le président a par ailleurs annoncé une journée de deuil national. "Demain sera une journée de deuil national. Les drapeaux seront en berne trois jours. C'est la République toute entière qui a été agressée", a expliqué François Hollande."Notre meilleure arme est l'unité""Nous devons répondre à la hauteur du crime qui nous frappe, d'abord en recherchant les auteurs de cette infamie. Tout sera fait pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant