"Charlie Hebdo" : Éric Zemmour s'exprime sur la vague d'attentats

le
6
Le polémiste Éric Zemmour.
Le polémiste Éric Zemmour.

C'était sa première apparition publique depuis les attentats de janvier. Et il y avait foule pour l'accueillir, comme l'indique Nice-Matin. Éric Zemmour, auteur du Suicide français, est apparu ce mardi au Centre universitaire européen de Nice. D'entrée de jeu, le polémiste a été interrogé sur les attentats de janvier. Une tragédie qu'il s'est empressé de commenter : "La messe était dite depuis longtemps. Nous avons assisté à l'émergence d'un peuple dans le peuple, avec son dieu, sa culture, l'halalisation des quartiers..."

"Nous avons poussé l'adoration de l'autre jusqu'à la détestation de nous-mêmes", a poursuivi Éric Zemmour. "L'effet Charlie a été une formidable opération de communication du pouvoir en place et c'est au fond assez logique. Quand le peuple a peur, il se réfugie auprès du monarque républicain. Quant au vivre ensemble, on invente des mots quand la réalité n'existe plus. Nous n'avons plus de culture commune, les mots ne sont plus que des attrape-couillons. Ils servent au contraire à effacer la réalité. Nous sommes dans une guerre idéologique."

"Déconstruction, dérision (...), destruction de la nation"

Et Éric Zemmour de poursuivre sur ses thèmes de prédilection abordés dans son best-seller, dénonçant "ce triple travail de déconstruction, dérision et finalement destruction de la nation" qui se joue depuis quarante ans dans l'Hexagone.

Le polémiste est aussi revenu sur une autre thématique : le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lemonon1 le jeudi 5 fév 2015 à 07:39

    entendre la vérité , c'est dur , pour le pouvoir , et ça fait mal !

  • ratpasse le jeudi 5 fév 2015 à 06:56

    283 petit rectificatif, liberté façon "je suis charlie" et pas charlie lui-même qui caricaturait Zemmour, lequel s'en fichait selon la bonne vieille tradition à la française. "Ceux-là même qui font tout" (..) leur nom c'est l'exécutif et personne d'autre.

  • Berg690 le mercredi 4 fév 2015 à 22:19

    Ce forum "devient" bizarre...surtout quand on verrouille les commentaires sur les sujets chauds comme le procès de Dieudonné

  • M1903733 le mercredi 4 fév 2015 à 22:17

    Pourquoi écrire le polémiste, parce qu'il dit la vérité. C'est ça la démocratie de nos journalistes.

  • 445566ZM le mercredi 4 fév 2015 à 21:05

    Il faut respecter les hommes qui ont du courage dans ce monde de "politiquement correct".

  • M8469310 le mercredi 4 fév 2015 à 21:00

    serais-je le seul? Ce forum "devient" bizarre...