Charlie Hebdo : dix morts dans des émeutes au Niger, la France condamne

le
5
Charlie Hebdo : dix morts dans des émeutes au Niger, la France condamne
Charlie Hebdo : dix morts dans des émeutes au Niger, la France condamne

La Une du dernier numéro de Charlie Hebdo représentant le prophète Mahomet ne passe pas dans le monde musulman. Au lendemain de manifestations au Pakistan, au Yémen, en Mauritanie, au Mali, en Algérie ou encore au Sénégal, de nouveaux rassemblements ont eu lieu ce samedi. Si certains se sont déroulés dans le calme, d'autres ont été très violents, comme au Niger, où cinq personnes sont mortes lors de nouvelles émeutes dans la capitale Niamey. La veille, cinq personnes avaient perdu la vie à Zinder, la deuxième ville du pays.

A Niamey ce samedi, plusieurs églises et lieux de cultes ont été incendiés. Des slogans anti-Français ont été prononcés et des symboles de la présence française attaqués. Des débordements condamnés par le président nigérien Mahamadou Issoufou, qui avait participé à la Marche républicaine le 11 janvier à Paris, et le Quai d'Orsay. L'ambassade de France au Niger a elle appelé ses 2000 ressortissants à «éviter» toute sortie.

Vendredi déjà, de nombreuses manifestations s'étaient déroulées au Niger, pays à 98% musulman selon les chiffres officiels, faisant cinq morts à Zinder, l'ancienne capitale, et 45 blessés, selon un dernier décompte.

Face à ces violences, le président de la République François Hollande, depuis son fief de Tulle (Corrèze), a réaffirmé l'attachement de la France à «la liberté d'expression» : «La France a des principes et des valeurs, et c'est notamment la liberté d'expression.» 

QUESTION DU JOUR. Charlie Hebdo : craignez-vous une vague de manifestations anti-françaises dans le monde ?

VIDEO. Niger : quatre morts et 45 blessés dans des manifestations vendredi.

VIDEO. Yemen : manifestation devant l'ambassade de France.

>>> Les événements de la journée de samedi

23h30. L'opposition nigérienne maintient sa manif de dimanche. En dépit de son interdiction par les autorités de Niamey, l'opposition nigérienne annonce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le dimanche 18 jan 2015 à 10:55

    Une religion quel quelle soit est faite pour élever la raison et la conscience des humains pas pour les soumettre par des interdits fait par et pour des: Imams ,muftis et ayatollahs.qui veulent conserver leur emprise sur la société.

  • sarestal le samedi 17 jan 2015 à 19:41

    Pour leur sauvegarde, ils feraient de se mettre à bosser, à moins pondre et à travailler plutôt que de brûler et casser depuis des siècles et des siècles.

  • raich2 le samedi 17 jan 2015 à 17:58

    On voit bien que le but est de détruire. La religion de paix et d'amour a tout son sens.

  • 35924358 le samedi 17 jan 2015 à 17:54

    Nous sommes dans la troisième Guerre Mondiale, celles des religions, intégrisme contre tolérance.

  • M8252219 le samedi 17 jan 2015 à 17:01

    Une religion quel quelle soit est faite pour élever la raison et la conscience des humains pas pour les soumettre par des interdits fait par et pour des: Imams ,muftis et ayatollahs.qui veulent conserver leur emprise sur la société.