"Charlie Hebdo" : Chérif Kouachi se revendique d'al-Qaida

le
1
À Dammartin-en-Goële, lors du siège.
À Dammartin-en-Goële, lors du siège.

Le preneur d'otages du supermarché casher à Paris vendredi, Amedy Coulibaly, a affirmé avant sa mort à une télévision française avoir "synchronisé" son action avec les frères Kouachi, deux autres djihadistes accusés de la tuerie de Charlie Hebdo. Dans un appel à la chaîne d'informations en continu BFM TV, Coulibaly, sorti de prison en mars 2014, s'est réclamé du groupe État islamique. Dans un appel séparé à la même télévision, Chérif Kouachi a affirmé pour sa part avoir été envoyé en France et financé par al-Qaida au Yémen.Amedy Coulibaly a contacté BFM TV vers 14 heures GMT vendredi, alors qu'il retenait en otage les clients d'un supermarché casher dans l'est de Paris depuis deux heures. Il a alors affirmé à une journaliste avoir attaqué le magasin pour viser des juifs. Il a également déclaré avoir "synchronisé" son action avec celle des frères Kouachi. "Eux Charlie Hebdo, moi les policiers", a-t-il dit. Avant l'attaque du supermarché casher vendredi, qualifiée d'"acte antisémite effroyable" par le président français François Hollande, Amedy Coulibaly était déjà suspecté d'avoir abattu une policière jeudi à Montrouge, dans la périphérie sud de Paris."Nous sommes al-Qaida au Yémen"Le contact entre BFM TV et Chérif Kouachi a eu lieu alors que le djihadiste et son frère Saïd, en cavale depuis l'attaque sanglante contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts mercredi, étaient retranchés avec un otage...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le samedi 10 jan 2015 à 12:16

    il est entrain de se faire bouffer par les vers , eux -mêmes bouffés ensuite par des animaux qui aiment fouiller le sol ...