Charles Konan Banny renonce à la présidentielle en Cote d'Ivoire

le
0

ABIDJAN, 23 octobre (Reuters) - L'ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny s'est retiré vendredi de la course à la présidence en Côte d'Ivoire, deux jours avant un scrutin qui devrait voir la reconduction du président sortant Allassane Ouattara. Charles Konan Banny, le troisième candidat à annoncer son retrait, a rendu sa décision publique lors d'une conférence de presse. Cette semaine, il avait indiqué que les listes électorales comportaient de multiples irrégularités susceptibles de permettre plusieurs votes par électeur. Mamadou Koulibaly et Amara Essy, tous deux membres de la Coalition nationale pour le changement (opposition), comme Charles Konan Banny, ont également renoncé, affirmant que le scrutin était biaisé en faveur d'Allassane Ouattara et appellent au boycott. Allassane Ouattara est donné grand favori de l'élection présidentielle de dimanche, censée tirer un trait sur les dix années de crise qui ont suivi la précédente élection et qui ont débouché sur une brève guerre civile en 2011 avec au total plus de 3.000 morts. Le président sortant a mis un point final à sa campagne vendredi, salué par plusieurs milliers de ses partisans lors d'une tournée dans la capitale économique du pays, Abidjan, avant un meeting final sur la place de la République dans le quartier du Plateau. (Loucoumane Coulibaly; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant