Charles-Kader Gooré, nouveau canular pour le RC Lens ?

le
0
Charles-Kader Gooré, nouveau canular pour le RC Lens ?
Charles-Kader Gooré, nouveau canular pour le RC Lens ?

Il y a quelques semaines, l'homme d'affaires ivoirien Charles-Kader Gooré était annoncé comme le futur repreneur du RC Lens. Avec partenaires du Moyen-Orient pour l'appuyer. À 24 heures de l'échéance de son offre de rachat, l'opacité de son projet a de quoi inquiéter les amoureux des Sang et Or.

Ce vendredi 29 avril à minuit expire la procédure de conciliation pour le rachat du Racing Club de Lens ouverte par Gervais Martel. Dès le lendemain, le candidat à l'acquisition des Sang et Or, l'homme d'affaires Charles-Kader Gooré, attend une décision définitive du conciliateur du tribunal de commerce de Paris, la holding qui détient le club lensois étant domiciliée dans le 75. Tout pourrait sembler limpide dans le meilleur des mondes : lâché financièrement par un actionnaire ultra majoritaire, Hafiz Mammadov, qui a la tête sous l'eau en Azerbaïdjan, le RCL va être racheté par un entrepreneur ambitieux capable d'apporter sponsors et fonds du Sultanat d'Oman. Avec, si l'on en croit l'intéressé, la valeur symbolique d'investissements africains en Europe. Dans les faits, le rachat qui était annoncé quasiment bouclé en début de mois apparaît aujourd'hui compromis, entre les rumeurs d'un veto de Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins), l'invisibilité parfaite de Mammadov et les dénégations de ceux qui étaient jusqu'alors présentés comme ses partenaires financiers.

C'était quoi ce projet d'Atlético de Lens ?

" Attention aux voies de recours d'Hafiz Mammadov "


Une opacité qui avait poussé Maître Didier Poulmaire, premier avocat contacté par Charles-Kader Gooré pour préparer le projet de reprise, à se retirer de la transaction. " Un contact du milieu de la finance m'a présenté monsieur Gooré il y a environ un mois. Mais je me suis retiré, car nous n'avions pas la même manière de voir les choses. " Pour l'ancien représentant de Yoann Gourcuff, l'idée est de soumettre un schéma " transparent ", et surtout, qui puisse satisfaire toutes les parties prenantes. " C'est un dossier complexe, il y a monsieur Martel, les pouvoirs publics, monsieur Mammadov. Il faut trouver des solutions respectueuses de tout le monde. " Or selon l'avocat, l'homme d'affaires ivoirien ne " se montre pas trop respectueux " ni enclin à communiquer les détails de son projet. Un premier écueil vis-à-vis de l'actuel actionnaire majoritaire : " Je vois un homme qui a mis 20 millions d'euros dans le club et qui peut vivre une vente…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant