Charles Barkley, le pire exemple pour vos enfants

le
0
Charles Barkley, le pire exemple pour vos enfants
Charles Barkley, le pire exemple pour vos enfants

Charles Barkley n'a jamais été un modèle. La vision du sportif que les parents imaginent respectueux, assidu, avec un esprit sain dans un corps sain, Charles Barkley l'a piétinée dès ses premiers pas sur un terrain de basket. Attaché à sa liberté de penser, il dit toujours ce qu'il pense. Que cela soit sur le terrain, au cours d'une interview ou sur un plateau télé, l'ancienne star de la Dream Team a toujours fait preuve d'humour et de provocation. Un caractère exubérant qui lui a permis de se reconvertir, depuis 2000, dans l'analyse sportive pour la chaîne de télévision TNT (Turner Network Television) et d'être désigné en 2012 commentateur sportif préféré des Américains.

Bête de scène

À la télé comme sur les parquets, Charles Barkley ne mâche pas ses mots. S'il avance des analyses pertinentes, il ne se prive jamais de tacler un joueur ou une équipe dont l'attitude ou le jeu lui déplaît. En 2002, alors qu'il commente aux côtés de Kenny Smith (ancien joueur des Houston Rockets), il déclare à l'antenne à propos du pivot Yao Ming : "Kenny dit que Yao Ming va inscrire 19 points. Eh bien, moi, je vous dis que si Yao Ming inscrit 19 points dans un seul match cette saison, j'embrasserai les fesses de Kenny ici, sur ce plateau." Dix jours plus tard, le joueur chinois inscrit 20 points dans un match et Charles Barkley embrasse en direct pendant la mi-temps d'un match sur le plateau de TNT le postérieur d'un âne.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant