Charges et dépréciations entraînent une perte pour Deutsche Bank

le
1
2,6 MILLIARDS D'EUROS DE PERTE AU QUATRIÈME TRIMESTRE POUR DEUTSCHE BANK
2,6 MILLIARDS D'EUROS DE PERTE AU QUATRIÈME TRIMESTRE POUR DEUTSCHE BANK

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a fait état jeudi d'une perte avant impôts de 2,6 milliards d'euros pour le quatrième trimestre, sous le coup d'importantes charges de restructuration.

Le premier groupe bancaire allemand a ainsi précisé avoir passé dans ses comptes une charge de dépréciation de survaleurs de 1,9 milliard et des charges liée à des litiges judiciaires d'un milliard d'euros.

La perte nette sur les trois derniers mois de l'année est de 2,2 milliards d'euros.

Deutsche Bank est en passe de regrouper ses divisions de gestion d'actifs et de gestion de fortune, tout en créant parallèlement une division non stratégique dans laquelle la banque se délestera de 125 milliards d'euros d'actifs.

Le 14 décembre, l'établissement avait dit que le quatrième trimestre 2012 allait être impacté négativement par des charges de restructuration et de réévaluation de la valeur de certains actifs.

Ses restructurations sont censées dégager 4,5 milliards d'euros d'économies annuelles d'ici 2015.

Edward Taylor, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PP4512 le jeudi 31 jan 2013 à 09:56

    ceci n'expliquerait il pas les degradations faites par DB des banques francaises ?La peur de la solitude ?