Charente : le corps de la fillette autopsié aujourd'hui

le
0
Mardi, la jeune Tynane est décédée après qu'un écolier lui ait asséné accidentellement un coup fatal lors d'une bousculade dans une école de Soyaux.

Mercredi, un examen médico-légal doit être pratiqué à Bordeaux pour déterminer les circonstances du décès de Tynane, une fillette de 10 ans scolarisée en CM2, morte mardi à l'école Jean Moulin de Soyaux (Charente) après avoir reçu un coup de pied au thorax porté par un de ses camarades.

Mardi midi, les enfants étaient en rang deux par deux quand une bousculade a eu lieu dans la file d'attente du réfectoire. Un jeune garçon, âgé de 9 ans, accusant Tynane d'être à l'origine de ces remous, s'est tourné vers elle et lui a porté un coup de pied au thorax. La fillette, qui s'est effondrée au sol, n'a pas pu être réanimée malgré les massages cardiaques qui lui ont été prodigués pendant près de trois quarts d'heure par les secours.

L'écolier mis en cause est en état de choc

La jeune Tynane est «décédée d'un arrêt cardio-respiratoire inexpliqué», a expliqué François Nebout, le maire de Soyaux, également médecin, à La Charente Libre. Mais pour le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant