Charb : sa famille dément son «engagement relationnel» avec Jeannette Bougrab qui réplique

le
4
Charb : sa famille dément son «engagement relationnel» avec Jeannette Bougrab qui réplique
Charb : sa famille dément son «engagement relationnel» avec Jeannette Bougrab qui réplique

Au c½ur de l'émotion, à la veille d'une grande marche républicaine en mémoire des victimes des trois attentats qui ont fait 17 victimes, cette déclaration est étonnante. Ce samedi, la famille du dessinateur Charb, tué mercredi avec ses camarades de Charlie Hebdo en pleine conférence de rédaction, a fait une mise au point lapidaire après le poignant témoignage de Jeannette Bougrab, pleurant la disparition du dessinateur sur les plateaux de télévision.

La famille de Charb a «formellement» démenti «l'engagement relationnel» entre le caricaturiste et l'ancienne secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy, qui s'est présentée à plusieurs reprises dans les médias comme la compagne du dessinateur. «Nous démentons formellement l'engagement relationnel de Charb avec Jeannette Bougrab», déclare à l'AFP le frère de Charb, Laurent Charbonnier, qui a indiqué s'exprimer également au nom du père et de la mère du dessinateur assassiné. «La famille ne veut plus que Jeannette Bougrab s'exprime au sujet de Charb dans les médias de quelque manière que ce soit», a-t-il ajouté. «Nous demandons de respecter le deuil de la famille», a poursuivi la famille de Charb, dans ce communiqué, précisant que cette déclaration était «unique : il n'y en aura pas d'autres».

Vendredi encore, Jeannette Bougrab était en compagnie de la veuve de Georges Wolinski, Maryse, l'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo, le secrétaire national du PC, Pierre Laurent ou l'écrivain Marek Halter, lors d'un hommage exceptionnel devant l'Hôtel de ville de Paris où Charlie Hebdo a été fait citoyen d'honneur.

Samedi soir, Jeannette Bougrab s'est dite «meurtrie et abattue» par la réaction de la famille de Charb. «J'étais ce matin avec ses parents à l'Institut médico-légal pour voir le corps de mon compagnon», a-t-elle affirmé, ajoutant «tenir à la disposition de tous les vidéos et les SMS» prouvant, selon elle, la relation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dgui2 le vendredi 16 jan 2015 à 23:01

    Eh ben, elle est bien partie, la grande REUNIFICATION NATIONALE ! Tous Charlie !!!!!!

  • flexmoul le lundi 12 jan 2015 à 14:54

    Evidemment pour une famille de cocos, que le fiston couche avec une UMP, c'est la honte, que dis-je la fatwah garantie de la part du petit père des peuples !

  • grinchu1 le dimanche 11 jan 2015 à 08:53

    indécent !

  • lemonon1 le dimanche 11 jan 2015 à 07:32

    c'est vraiment un milieu extra!!