«Chaque candidat a des raisons de craindre l'abstention»

le
0
La perspective d'une abstention record, 32 % d'après le dernier sondage Ifop, renforce les incertitudes et inquiète François Hollande

Une campagne présidentielle qui ne semble pas passionner les Français et un casting de second tour qui semble décidé d'avance. Les ingrédients sont réunis pour battre des records d'abstention. Un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche annonce que l'abstention pourrait atteindre 32% au premier tour. Et la tendance est négative, puisqu'il y a 15 jours le chiffre était de 29%.

Si ces chiffres très pessimistes se confirment, 2012 pourrait donc dépasser le triste record de 2002, où 28% des électeurs ne s'étaient pas rendus aux urnes. Cette très faible participation s'était accompagnée par l'irruption surprise de Jean-Marie Le Pen au second tour. En 2007, le traumatisme de 2002 était encore dans les esprits et la participation avait cette fois atteint un niveau record de 83%.

François Hollande est conscient du danger. «Si l'abstention est forte, tous les sondages sont démentis, je dis bien tous», a averti le candidat socialiste lors d'un déplacement à la Réunion. Fran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant