Changhong veut bousculer le marché français de la télévision

le
0
Le chinois va lancer un écran plasma 3D à un prix «entrée de gamme».

Changhong, un des géants chinois de l'électronique grand public et de l'électroménager, rêve à une destinée mondiale. Quasi inconnu dans nos frontières, il emploie 35 000 personnes dans le monde et a réalisé 4,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010, dont 1,5 milliard dans les télés. Ses ambitions sont claires, il veut sortir de ses frontières, suivant la voie ouverte par d'autres de ses compatriotes, comme Haier.

Pour cela, Changhong commence par le marché le plus emblématique et le plus concurrentiel de l'électronique grand public, celui des téléviseurs. Et pas n'importe lesquels, il s'attaque aux écrans plasma en 3D de plus de 127 cm (50 pouces). Les premiers seront lancés en septembre, «à un prix très abordable pour le plus grand nombre des consommateurs», promet Sergey Denisov, directeur marketing Europe de Changhong. Une promesse qui sera certainement tenue à en juger par la politique de prix du chinois, qui vend d'ores et déjà une télé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant