Changer de fournisseur d'énergie : les conseils de 60 millions de consommateurs

le
7
chris2766/shutterstock.com
chris2766/shutterstock.com

(Relaxnews) - Depuis le 1er janvier 2013, l'énergie coûte plus cher. A cette date, le tarif règlementé de l'électricité a augmenté de 2,5% et celui du gaz naturel de 2,4%. L'occasion de songer à changer de fournisseur ? 60 millions de consommateurs fait le point.

Comment procéder si l'on veut rejoindre un nouveau fournisseur d'électricité ou de gaz ?

Les choses sont simples, bien plus simples, par exemple, que de changer d'assureur ou d'opérateur de téléphonie mobile - des secteurs où la résiliation n'est pas toujours aisée. Au contraire, en électricité comme en gaz naturel, le changement peut s'effectuer à tout moment. Il est gratuit. L'ancien contrat sera automatiquement résilié après la souscription auprès du nouveau fournisseur. Il n'y a même pas besoin d'envoyer une lettre de résiliation au fournisseur que l'on quitte. Et il n'y a pas de risque de coupure d'alimentation au moment du basculement.

Quitter les tarifs réglementés, est-ce irréversible ?

Les tarifs règlementés sont les tarifs "historiques". Leur évolution est contrôlée par les pouvoirs publics. Il est vrai qu'ils peuvent paraître rassurants. Mais, le consommateur qui les quitte peut y revenir quand il le souhaite, gratuitement et sans délai. Au moment de la libéralisation du secteur en 2007, certaines règles compliquaient, voire empêchaient, ce retour en arrière. Elles ont été supprimées.

Les offres des nouveaux fournisseurs sont-elles intéressantes ?

Il faut distinguer deux types d'offres principaux. Certaines promettent de faire baisser votre facture. Les économies sont réelles, mais parfois assez limitées, notamment en électricité où les nouveaux fournisseurs permettent rarement une ristourne de plus de 3% ou 4% sur le tarif réglementé d'EDF. D'autres offres mettent en avant un prix fixe sur un, deux ou trois ans. Cette garantie de stabilité des prix est séduisante, mais elle se paye, parfois au prix fort : l'énergie est alors vendue à un prix plus élevé que le tarif réglementé d'aujourd'hui.

Peut-on faire confiance aux fournisseurs historiques, EDF et GDF Suez ?

Il faut tout de même se méfier de leurs propositions commerciales. A côté des tarifs réglementés qu'EDF propose en électricité et GDF-Suez en gaz, sont aussi recommandées d'autres offres "libres"... et pas forcément intéressantes. Ainsi, si vous achetez votre gaz auprès d'EDF, vous le paierez plus cher qu'en restant au tarif réglementé de GDF-Suez. Or de nombreux clients, qui ne font pas toujours clairement la distinction entre les deux entreprises, souscrivent les yeux fermés...

Parmi les fournisseurs alternatifs en électricité et gaz, il faut citer Direct Energie, Poweo, Lampiris et Eni.

Chaque mois, le magazine 60 millions de consommateurs livre ses conseils à Relaxnews, pour aborder les problématiques du quotidien et y apporter des solutions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7196979 le mercredi 2 jan 2013 à 15:56

    désolé mais article inutile, n'apportant aucun conseil et aucune information utile permettant de faire un choix ou de comparer entre les frais payés chez EDF et chez les concurrents

  • duine le mercredi 2 jan 2013 à 14:37

    je vous invite à cliquer sur le lien relaxnews et vous comprendrez facilement que l'on est dans de la communication pure

  • M5876998 le mercredi 2 jan 2013 à 14:30

    ATTENTION pour les copropriétés retour impossible au gaz réglementé si conso > 30000kwh (soit toutes)... bidon cet article.

  • JUFRABRE le mercredi 2 jan 2013 à 10:45

    Article sans aucun intérêt, désolé.

  • M6860185 le mercredi 2 jan 2013 à 10:43

    oui, où sont les conseils ? on dirait que rationnellement il faudrait changer de fournisseur mais que ça ennuie tellement l'auteur qu'il n'arrive pas à le dire. Dans d'autre cas, pour 3% de moins ils font des bonds !

  • i.jamais le mercredi 2 jan 2013 à 10:29

    bla bla incompréhensible ... l'un dans l'autre et l'autre dans l'un ...

  • faites_c le mercredi 2 jan 2013 à 09:45

    J'ai beau avoir lu 3 fois l'article, je n'arrive pas à trouver les conseils!Que doit-on faire d'après 60 millions de consommateurs, rester au tarif réglementé ou passer au tarif libre chez un fournisseur alternatif?Je ne me rappelai plus pourquoi je n'avais pas pris d'abonnement au torchon " 60 millions de consommateurs", cet article me l'a rappelé : aucun conseil sérieux!