Changer de contrat d’assurance vie : est-ce avantageux ?

le
0

Les taux de rémunération des assurances vie sont assez faibles. Pour doper votre rendement, est-il avantageux ou bien risqué de changer de contrat ? Voici nos conseils.

Attention à l'intransférabilité

Un épargnant déçu par les performances de son assurance vie peut être tenté de transférer son capital sur un autre contrat, plus attractif, proposé par une autre compagnie d'assurance. Or, cette démarche est à ce jour risquée. L'assurance vie est intransférable, cela signifie qu'elle ne peut être reportée sur un nouveau produit d'épargne sans occasionner la perte de l'antériorité fiscale.

Pour changer de contrat, il est donc nécessaire de clôturer son assurance vie puis d'en souscrire une nouvelle, après étude du marché. Le capital accumulé au fil des années pourra ainsi être réinvesti, mais l'épargnant repartira de zéro, au regard des avantages fiscaux accessibles après huit ans.

Amendement Fourgous

Depuis 2005, l'amendement Fourgous permet d'assouplir le fonctionnement de l'assurance vie. Il est donc possible de transférer un contrat monosupport vers un contrat multisupport, à la condition de transférer au minimum 20 % de son épargne sur des unités de compte. L'antériorité fiscale est alors conservée, pour le titulaire de l'assurance vie.

Dynamiser son contrat

Le changement de contrat n'est pas la solution idéale pour améliorer ses performances. Mieux vaut privilégier des placements plus dynamiques, en misant sur des unités de compte plutôt que sur des fonds en Euros. Le risque est certes accru, mais les possibilités de gains le sont également.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant