Changement de banque et "mandat de mobilité" : de quoi s'agit-il ?

le , mis à jour le
0

Que l'on soit mécontent des services de sa banque ou que l'on déménage, il y a plusieurs raisons de changer de banque. Le « mandat de mobilité » permet des démarches simplifiées.

Aide à la mobilité bancaire

Avec la multiplication des établissements bancaires et l'augmentation de la concurrence, il est fréquent que l'on décide de changer de banque. Cette démarche peut sembler a priori compliquée, mais il n'en est rien : depuis 2004, des mesures ont été adoptées par les banques pour faciliter la transition. Ainsi, en 2009, l'aide à la mobilité a été instaurée. Ce dispositif permet la prise en charge du transfert de compte d'une banque à une autre, mais aussi le transfert des virements automatiques et prélèvements récurrents vers la nouvelle banque. Cette solution est proposée gratuitement aux clients qui souhaitent s'engager auprès d'un nouvel établissement.

Les étapes de la mobilité

Inscrite dans la loi Hamon depuis mars 2014, la mobilité bancaire laisse aux banques le soin de gérer le changement. La banque d'accueil communique aux émetteurs de prélèvements et virements les nouvelles coordonnées bancaires sous 5 jours ouvrés. Quant à la banque de départ, elle ferme le compte sous 10 jours à compter de la demande.

En 2017, le mandat de mobilité

Un nouveau dispositif sera proposé à partir de février 2017. Le mandat de mobilité bancaire automatique permettra un transfert automatisé pour toutes les opérations récurrentes. Il suffira de donner mandat à la nouvelle banque : ce document lui donnera l'autorisation d'effectuer toutes les opérations relatives au changement de domiciliation bancaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant