Changement climatique : les assureurs ont un rôle à jouer

le
2
(NEWSManagers.com) - La réalité du changement climatique est devenue une conviction profonde pour la majorité de la population qui estime aussi que le secteur de l'assurance a un rôle à jouer pour lutter contre cette évolution. Selon une étude réalisée par le groupe AXA avec Ipsos dans treize pays dans le monde, 61 % des sondés estiment que les assureurs ont la responsabilité de limiter les risques climatiques. Ce chiffre atteint 78 % à Hong- Kong, 69 % en Turquie, et 65 % en Italie.

L'étude précise que 57 % des sondés pensent également que les compagnies d'assurance peuvent aider les gens à s'adapter aux conséquences du changement climatique. Et c'est dans les pays les plus inquiets que cette conviction est la plus partagée : 75 % des sondés turcs sont de cet avis, tout comme 71 % des Mexicains et 67 % des Indonésiens.

Cette responsabilité se traduit, pour les sondés, en plusieurs actions liées au coeur de métier d'un assureur : proposer de nouveaux produits d'assurance, inciter à des comportements plus respectueux de l'environnement, mais également initier des partenariats en collaboration avec les autorités locales et nationales.
A noter que AXA publie par ailleurs un cahier sur les risques climatiques, état des lieux et des connaissances de ces risques et de leurs évolutions probables. Il présente aussi les outils à la disposition des assureurs pour évaluer ces risques et le rôle que le secteur de l'assurance peut avoir pour apporter des réponses à ces défis. Il s'agit du quatrième Cahier d' AXA, après ceux sur la Longévité, la Retraite et la Dépendance. Des documents qui s'inscrivent dans la démarche du groupe de partager son expertise sur des évolutions majeures de notre société.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jipebe29 le vendredi 19 oct 2012 à 18:59

    Un sondage n'a aucune incidence sur la réalité des faits. Les données d'observation montrent que Tglobale est stable depuis 15 ans, mais il ne faut surtout jamais le dire au bon peuple, qui pourrait s'en émouvoir! Ce sondage ne fait que refléter l'impact de la propagande éhontée en faveur du dogme du réchauffement Climatique Anthropique, mais il ne peut changer ni les données d'observation, ni le plateau de T depuis 15 ans.

  • jipebe29 le vendredi 19 oct 2012 à 18:58

    13 pays testés sur 180, l'échantillonnage n'est pas significatif. Si en plus les pays choisis sont ceux dans lesquels la propagande médiatique en faveur du dogme du Réchauffement Climatique Anthropique est particulièrement forte, ne nous étonnons pas des résultats.