Changement climatique : le grand projet de lutte d'Obama

le , mis à jour à 10:53
1
Changement climatique : le grand projet de lutte d'Obama
Changement climatique : le grand projet de lutte d'Obama

A moins de six mois de la COP 21, Barack Obama a décidé de prendre le problème à bras le corps. Lundi soir, le président américain a annoncé le plan le plus ambitieux jamais entrepris aux Etats-Unis pour lutter contre le réchauffement climatique. «C'est le moment pour nous de faire les choses bien et d'agir pour nos enfants», a annoncé le président, insistant sur l'urgence d'air immédiatement : «nous sommes la première génération à ressentir les effets du changement climatique, et la dernière à pouvoir encore faire quelque chose».

VIDEO. Barack Obama parle du changement climatique

Des restrictions inédites

Si le développement durable a toujours été un élément fort du programme du président américain, son futur départ du bureau ovale lui permet de se lancer dans des projets plus ambitieux, et surtout moins populaires. Pour faire face à l'un des «défis clés» de notre époque, Barack Obama demande donc aux centrales électriques américaines de réduire de 32% leurs émissions de dioxyde de carbone par rapport à 2005 d'ici à 2030. Cette annonce est la mesure phare du projet : «nous limitons le mercure, le sulfure et l'arsenic, mais pas il n'existe aucun plafond au niveau de Co2 que les industries peuvent rejeter dans l'air. Cela doit changer.»

If you're committed to #ActOnClimate, support the Clean Power Plan—add your name now: http://t.co/kWMuOwfi2N pic.twitter.com/rAFdvL9DZm— Barack Obama (@BarackObama) 3 Août 2015

Nuance importante, les différentes mesures du plan s'opéreront en concertation avec chaque Etat de façon personnalisée, pour éviter l'effet politique sanction. Il y a quelques semaines, des grandes entreprises américaines s'étaient déjà engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Un pavé dans la mare des primaires

Cette annonce n'a pas manqué de faire réagir les candidats déjà dans la course des primaires aux élections ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3612997 le mardi 4 aout 2015 à 12:22

    Il était temps de faire quelque chose ! Comme on dit : il n'est jamais trop tard pour bien faire. Cela ne changera plus rien, car le processus est enclenché, depuis maintenant de nombreuses années mais comment se battre contre le lobbying des magnats du pétrole américains ? Ce sont toujours les plus pauvres qui payent pour les autres. Mais dans le cas du changement climatique, c'est pour tous.