Changement à la tête de la CGT-cheminots

le
0
Didier Le Reste passe le flambeau à Gilbert Garrel, le premier cadre élu à la tête du premier syndicat de la SNCF.

Gilbert Garrel, barbiche de mousquetaire, cheveux longs et fines lunettes est celui qui incarnera désormais la puissante CGT-Cheminots. Un poste occupé précédemment par Didier Le Reste et surtout par Bernard Thibault aujourd'hui à la tête de la confédération CGT. C'est vendredi que l'inflexible Didier Le Reste passera le flambeau à Gilbert Garrel, 51 ans, conducteur de trains et actuel secrétaire général de l'Union fédérale des cadres et agents de maîtrise (UFCM) de la CGT-Cheminots.

Pour la première fois dans l'histoire de la fédération cheminote, c'est un cadre qui représentera le syndicat dont les relations, étroites avec la direction à l'époque où Louis Gallois dirigeait la SNCF, sont devenues exécrables.

Présent jeudi à Reims au congrès des cégétistes de la SNCF, Bernard Thibault s'est félicité que la mobilisation sur les retraites aient relancé les adhésions: «9300 depuis septembre, dont 500 à la seule fédération des cheminots».

Il a aussi sa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant