Chanel se retire de certaines boutiques Marionnaud

le
0
La marque de luxe fait valoir que les magasins concernés ne respectent pas ses standards «en termes d'environnement et de présentation ». Les habitants de Bobigny, où deux boutiques sont touchées, se disent choqués.

Chanel tient à préserver son image de marque. La griffe de luxe s'est depuis quelques jours retirée de vingt boutiques Marionnaud en France, au motif que celles-ci ne respectent pas «ses critères d'exigence en termes de présentation et d'environnement», souligne le «Parisien Aujourd'hui en France» dans son édition de mercredi.

Parmi les vingt boutiques concernées, plusieurs figurent en Seine-Saint-Denis. Les deux boutiques Marionnaud du centre commercial Bobigny 2 sont ainsi concernées par cette décision, au grand dam du personnel du magasin : «D'après ce que l'on sait, Bobigny est dégradant pour l'image de Chanel et le représentant ne veut plus venir. C'est dommage parce que c'est une marque qui plaît beaucoup. Il ne se passait pas un jour sans que l'on en vende», explique une vendeuse au quotidien. Dans cette commune de Seine-Saint-Denis, certains habitants sont choqués d'être pour la maison de haute couture «des clients de seconde zone».

Qualité des boutiques

Chez Chanel en revanche, on fait valoir que la marque de luxe s'est également retirée de certaines boutiques Marionnaud de province, à Lyon, Saint-Etienne, Bourges ou Avignon, et même du très chic XVIe arrondissement de Paris. «Cette décision n'a rien à voir avec la situation géographique. Il n'a jamais été question de discriminer le département de Seine-Saint-Denis, se défend Chanel dans les colonnes du «Parisien - Aujourd'hui en France». Ce qui est en cause n'est ni le montant du chiffre d'affaires ni le niveau d'insécurité des boutiques, mais la seule qualité des boutiques», qui doivent respecter un cahier des charges très précis.

Le parfum N°5 de Chanel figure toujours parmi les parfums les plus achetés par les Français, en deuxième position derrière J'adore de Dior. Selon une étude NP Group, les ventes de flacons de parfums, qui représentent les deux tiers du marché de la beauté, ont encore crû de 2% en 2010 par rapport à 2009. A Bobigny, les clients devront être persévérants pour en trouver.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant