Champs-Élysées : le chemin de croix des santons

le
0
Une crèche va s'implanter sur le marché de Noël après une valse-hésitation de la Mairie.

Une crèche sur les Champs-Élysées ? Le sujet est sur le bureau de Bertrand Delanoë qui, lundi soir, n'avait pas encore tranché sur la demande de la paroisse Saint-Pierre de Chaillot (XVIe) d'offrir un toit à Marie et Joseph sur la plus belle avenue du monde, dans l'un des 160 chalets du marché de Noël qui a ouvert samedi dernier.

En tout cas, si l'Enfant-Jésus débarque finalement sur les Champs-Élysées, ce sera au terme d'un accouchement pour le moins agité, voire d'un véritable chemin de croix... Aux dernières nouvelles, le maire de Paris ne voit «pas de difficulté» à la présence de santons à quelques encablures de la Concorde, mais à condition que cette crèche n'ait pas «une connotation religieuse trop prononcée.»

Difficile, à première vue, pour des santons d'un mètre de haut fabriqués par des religieuses de la congrégation de Bethléem. En réalité, la mairie ne veut pas de prosélytisme. Et a demandé à la paroisse de s'engager à ce qu'il n'y

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant