Champlain s'intéresse aux forêts

le
0
(NEWSManagers.com) - La Financière de Champlain continue de se diversifier, en créant la filiale Champlain Ressources Naturelles - détenue à 80 % - dont l'objet social est de porter des investissements dans le domaine agricole. Et pour son premier projet, cette nouvelle entité a choisi le thème des forêts. Elle vient ainsi de fonder une société en commandite par actions, Foncière Forestière, en partenariat avec d'autres acteurs, dont la vocation est d'acquérir des massifs forestiers et de les gérer durablement pour le compte d'investisseur particuliers.

Pour ce faire, elle va lancer à destination du grand public une augmentation de capital. Cette opération porte sur l'émission de 100.000 bons de souscription au prix d' exercice de 105 euros incluant une prime d' émission de 5 euros par action. Le ticket d'entrée est de 2.100 euros et l'investisseur pourra bénéficier des avantages fiscaux prévus par la loi Tepa, en contrepartie d' une conservation des titres 5 ans minimum (75 % de réduction d' ISF dans la limite de 50 000 euros par foyer ; 25 % de réduction d' IR dans la limite de 25.000 euros pour un couple et 12.500 euros pour une personne seule). L'objectif serait de lever 5 à 10 millions d'euros.

Fidèle à la vocation durable de la Financière de Champlain, Foncière Forestière souhaite mettre en ?uvre une politique d'éco-certification des massifs acquis, en partant du label PEFC pour tendre vers les critères du label FSC.
" Les revenus que l' on peut tirer de l' exploitation d' une forêt sont traditionnellement de deux types : des revenus récurrents provenant de la vente de bois coupé issu de la croissance biologique de la forêt ; une plus-value de cession potentielle liée à la progression de la valeur du foncier et l' amélioration de la qualité des eco-systèmes forestiers. Sur les dernières années, le prix d' un hectare a progressé de façon régulière avec un ralentissement suite à la tempête de 1999.
Il s' agit donc d' un placement récurrent et offrant une faible volatilité. Mais la filière bois devrait également bénéficier, dans les prochaines années, d' un fort potentiel de valorisation lié à l' essor de nouveaux marchés autour d' une consommation plus responsable : papiers et meubles eco-certifiés, maisons écologiques, décoration éthique... Bien que disposant du 3ème potentiel européen, la France importe aujourd' hui l' essentiel de ces bois de qualité!" , précise un communiqué de la Foncière Forestière.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant