Championship : le championnat le plus excitant du moment ?

le
0
Championship : le championnat le plus excitant du moment ?
Championship : le championnat le plus excitant du moment ?

Focus sur la deuxième division anglaise et son très gros suspense en haut de classement, avec un top 5 qui se tient en 1 point seulement ! La lutte pour la montée est hyper belle avec des candidats aux profils très différents. État des forces en présence.

Les défenseurs acharnés de la Ligue 1 face aux autres grands championnats européens avancent cet argument de poids : en France, au moins, il y a du suspense jusqu'au bout presque à chaque saison. Niveau homogénéité en tête du classement, cela dit, notre bonne vieille élite hexagonale est actuellement battue par le Championship anglais. Dans la D2 d'outre-Manche, après 36 journées disputées d'un marathon qui en compte 46 au total (sans compter les play-offs !), quatre équipes se retrouvent en tête avec le même nombre de points et la cinquième qui suit juste derrière n'accuse qu'une petite unité de retard ! Avec 66 points, Bournemouth n'occupe le fauteuil de leader que grâce à sa différence de buts de +35, devançant Derby County (66 pts, +29), Watford (66 pts, +28), Middlesbrough (66 pts, +28 aussi) et Norwich (65 pts, +31). Une telle densité à ce moment si tardif de la saison, c'est du jamais vu, avec un enjeu fort : la quête des deux premières places finales, synonymes de promotion directe pour la très lucrative Premier League, sachant qu'ensuite les places 3 à 6 se disputent des play-offs avec un troisième ticket pour l'élite. Au classement, on a donc ce top 5 extrêmement serré, suivi en plus de pas si loin par deux promus, l'étonnant Brentford (6e avec 62 pts) et le renaissant Wolverhampton (8e, 58 pts), avec Ispwich intercalé (7e, 61 pts). Mais intéressons nous déjà à ce cinq majeur aux profils si différents.
Bournemouth, la meilleure attaque Bournemouth tout d'abord, un leader qui a déjà passé 13 journées en tête du classement depuis le début de saison et qui n'a pas quitté le top 5 depuis la 14e journée. Il est le seul club des cinq à n'avoir jamais connu la première division. Son championnat de prédilection si on regarde dans le rétro, ce serait même plutôt la troisième div', les Cherries n'ayant fait leur réapparition au deuxième échelon du foot anglais – un stade qu'ils n'ont d'ailleurs que très peu connu par le passé – que depuis 2013. Le club de la côte sud est codétenu depuis 2011 par un businessman russe, mais doit surtout sa réussite sportive actuelle au travail remarquable réalisé par le très coté entraîneur Eddie Howe, 37 ans, qui devrait très vite avoir l'opportunité de tenter...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant