Champions-Malaga peut compter sur sa défense de fer

le
0
MALAGA PEUT RÊVER D'UNE DEMI-FINALE EN LIGUE DES CHAMPIONS
MALAGA PEUT RÊVER D'UNE DEMI-FINALE EN LIGUE DES CHAMPIONS

par Iain Rogers

MADRID (Reuters) - L'équipe de Malaga, qui découvre la Ligue des champions, a été la première à empêcher Dortmund d'inscrire un but cette saison en C1 et c'est grâce à cette assise défensive que les Espagnols peuvent légitimement rêver d'une demi-finale.

En concédant un match nul à domicile face au champion d'Allemagne en quart de finale aller (0-0), Malaga a préservé ses chances de qualification et, surtout, signé son 10e match européen à domicile sur treize sans encaisser le moindre but.

Mardi prochain au Westfalenstadion, les hommes de Manuel Pellegrini savent qu'en marquant à l'extérieur et en continuant à défendre de la sorte, ils mettront une pression folle sur les épaules de Dortmund.

Pour le technicien chilien, ancien entraîneur du Real Madrid, ce match retour sera "absolument ouvert", même si son capitaine et défenseur central Weligton sera suspendu, tout comme son milieu de terrain Manuel Iturra.

"Quand on joue le match aller à domicile, il existe toujours cette petite tension à cause de l'obligation d'attaquer et de marquer", a-t-il expliqué en conférence de presse.

"Mais c'est aussi également très important de ne pas prendre de but et, désormais, ce n'est plus notre problème mais le leur", a-t-il ajouté.

"MALAGA MÉRITE D'ÊTRE SUR LA SCÈNE EUROPÉENNE"

"C'était primordial pour nous de les empêcher de marquer et on peut dire que nous avons mis du c?ur à l'ouvrage. Et même si nous ne sommes pas parvenus à marquer, nous nous sommes quand même procuré de bonnes occasions", a encore dit Manuel Pellegrini.

Au-delà de ces considérations tactiques et sportives, Malaga se trouve dans une situation paradoxale.

En lice pour un ticket pour les demi-finales et en course pour accrocher la quatrième place qualificative pour la C1 en championnat, l'équipe espagnole pourrait se trouver dans l'impossibilité de disputer la moindre compétition européenne la saison prochaine.

L'UEFA a en effet décidé d'interdire à Malaga d'y figurer en raison d'une situation financière dégradée et plombée par d'importantes factures impayées. Le club a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (Tas) mais les espoirs d'un retournement de situation sont minces.

Présent mercredi au stade La Rosaleda, le secrétaire d'Etat espagnol chargé du Sport, Miguel Cardenal, a dit toutefois que le club avait déjà considérablement assaini ses finances.

"Le club est aujourd'hui sur la bonne voie et il a le soutien total du gouvernement. Il mérite d'être sur la scène européenne", a-t-il estimé.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant