Champions Cup : L'UBB s'offre une victoire pour l'honneur

le
0
Champions Cup : L'UBB s'offre une victoire pour l'honneur
Champions Cup : L'UBB s'offre une victoire pour l'honneur

Sur une série de cinq défaites consécutives, l'Union Bordeaux-Bègles a réalisé un gros coup en allant s'imposer sur la pelouse de l'Ulster.

Un succès pour l'honneur acquis grâce à deux pénalités de Simon Hickey en fin de rencontre (71eme et 75eme). Avant cela, l'UBB avait alterné le bon et le moins bon. En effet, après une pénalité de Ian Madigan, c'est Yann Lesgourgues qui a franchi la ligne. Sur une mêlée nord-irlandaise, le pack girondin a fait la différence et le demi de mêlée français a pu aplatir en coin (0-10, 14eme). Mais, dans la foulée, Andrew Trimble a relancé les siens en marquant les premiers points de l'Ulster (5-10, 19eme). S'en suivait quelques minutes de folies, où Marco Tauleigne (24eme) puis Franco van der Merwe (29eme, 12-17) ont inscrit de nouveaux essais. Avant la pause, Madigan et Paddy Jackson se sont répondus au pied, alors que Geoffrey Cros a pris un jaune pour une faute au sol (40eme).

Au retour des vestiaires, la province de l'Ulster a pris l'avantage pour la première fois de la rencontre, à cause de l'indiscipline de la formation de Raphaël Ibanez. Suite à une pénaltouche, Darren Cave a fait parler sa puissance pour marquer en force (22-20, 60eme). Bien que dominé, Bordeaux-Bègles a tenu défensivement, puis s'est offert l'occasion de finir en beauté sa saison européenne. Tout juste entré sur le pré, Hickey a passé une première pénalité, avant de rééditer cela quelques minutes plus tard. Malgré un nouveau temps-fort de l'Ulster dans les derniers instants, l'Union Bordeaux-Bègles n'a rien lâché et pouvait exulter suite à cette belle victoire en déplacement. Si les Girondins quittent la Coupe d'Europe, le club a mis fin à une vilaine série de défaites et a remporté un succès de prestige.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant