Champions Cup (J1) - Poule 3 : Irrégulier, Toulon n'a pas réussi à enrayer les Saracens

le
0
Champions Cup (J1) - Poule 3 : Irrégulier, Toulon n'a pas réussi à enrayer les Saracens
Champions Cup (J1) - Poule 3 : Irrégulier, Toulon n'a pas réussi à enrayer les Saracens

A Mayol, Toulon s'est incliné face au champion d'Europe en titre, les Saracens (23-31). Trop irréguliers pour espérer prendre le meilleur sur les Anglais, les Toulonnais devront réagir la semaine prochaine contre Sale.

Toulon - Saracens: 23-31

Face au champion d'Angleterre et d'Europe en titre, Toulon est passé par tous ses états. Après avoir été malmené avant la pause, le RCT y a cru en milieu de seconde période, avant de lutter pour le bonus défensif après la sirène. Face à des Saracens impressionnants en Premiership, Toulon a raté son entame de match. A Mayol, les Toulonnais ont été pris de vitesse par les hommes de Mark McCall. Après une pénalité d'Owen Farrell, Sean Maitland puis Richard Wigglesworth sont allés aplatir dans l'en-but des Rouge et Noir. Pire, après un troisième essai des Sarries, signé Chris Wyles, Toulon comptait 19 points de retard à la pause (6-25).

Sans Itoje, les Saracens subissent

Après cette entame de rencontre ratée, Toulon est revenu avec de meilleures intentions après la mi-temps. Une embellie qu'on a cru de courte durée. Car si Leigh Halfpenny a passé sa troisième pénalité du jour, Ma'a Nonu a derrière écopé d'un carton jaune (46eme) pour un plaquage à retardement. A 14, on a craint le pire pour Toulon. Mais, ce sont pourtant bien eux qui étaient dans un temps fort. Proche de la ligne d'en-but, le RCT a mis Maro Itoje à la faute (54eme), et les deux équipes étaient alors à 14. Finalement, c'est Levan Chilachava qui a trouvé un trou dans la défense des Saracens pour relancer la rencontre (16-28).

Habana fait rêver Mayol, Farrell met fin au suspense

Enfin lancé, Toulon pouvait alors espérer contrarier les Anglais. Servi par Nonu, Bryan Habana, en bout de ligne, a filé à l'essai. Halfpenny le transformait, et Mayol rêvait peu après l'heure de jeu (23-28). Du moins, Toulon était revenu dans les clous du bonus défensif. Surtout que Shalk Burger a laissé ses coéquipiers à 14 pour les dernières minutes. Mais, en toute fin de rencontre, Farrell a refroidit la Rade en passant une nouvelle pénalité. Après la sirène, Toulon a tenté d'accrocher le bonus défensif. En vain. La réaction des hommes de Diego Dominguez est attendue le week-end prochain, à Sale pour la 2eme journée de la Champions Cup. Champions Cup (Poule 3) - 1ere journée Samedi 15 octobre Toulon - Saracens : 23-31 Scarlets - Sale : 28-11
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant