Championnats de France : Manaudou a eu un comportement " indigne "

le
0
Championnats de France : Manaudou a eu un comportement " indigne "
Championnats de France : Manaudou a eu un comportement " indigne "

L'entraîneur de Florent Manaudou et des Bleus, Romain Barnier a fustigé le comportement, " indigne ", de son nageur vendredi lors des championnats de France de natation. Le champion olympique et du monde ne s'est pas présenté aux séries du 100m nage libre, car il n'avait " pas envie ".

Romain Barnier n’a pas du tout apprécié le comportement de Florent Manaudou. Ce vendredi, celui-ci devait prendre le départ des séries du 100m nage libre lors des Championnats de France en petit bassin à Angers. Mais surprise ce matin, le champion olympique ne s’est pas présenté au départ, tout simplement parce qu’il n’avait « pas envie » après sa déception de la veille où il n’avait réalisé « que » 21"20 sur 50m.

Une attitude qui n’a pas du tout plu à l’entraîneur en chef des Bleus, mais aussi du champion olympique au cercle des nageurs de Marseille : « Je ne cautionne pas ce comportement, je le trouve indigne d’un champion olympique, indigne d’un membre de l’équipe de France, indigne d’un membre du Cercle des nageurs de Marseille et de quelqu'un qui représente beaucoup de choses pour les nageurs français » a déclaré Barnier à l'AFP.

Le triple champion du monde s’est justifié en disant qu’il n’était pas prêt, et avait mis en cause son travail sur 100m. Mais pour Romain Barnier, cette décision - ne pas prendre le départ de la course - n’était clairement pas la bonne : « Quand ça ne va pas comme il veut, il est prêt à arrêter au nez de la terre entière. C'est ce qui lui permet aussi de gagner d'autres courses donc ça, ça ne me pose pas de problèmes. Mais quand il n'y a pas les zones d'enjeu (comme à Angers, NDLR) et qu'il y a un exemple à donner, il faut prendre sur soi et savoir faire les bons choix. Et clairement ce matin c'était un mauvais choix. »

Le 100m a souvent été l’objet de débats chez Manaudou, qui l’a souvent écarté dans les grandes compétitions au profit du 50m où il est plus sûr de dominer tous les concurrents : « Il ne supporte pas la défaite au point de préférer l’éviter que l’affronter. Il n’est pas dans le caprice, il est dans la cohérence avec sa personnalité » a expliqué son entraîneur à Angers.

Il y a quelques semaines, Florent Manaudou avait déclaré vouloir faire le 100m aux Jeux Olympiques de Rio, en plus de sa discipline favorite, le 50m.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant