Championnats amLeague : la revanche de la " value"

le
0
(NEWSManagers.com) - Ce mois de janvier 2012 est un ballon d'oxygène pour les gérants " value" inscrits dans les mandats actions " full invested" sur l'Europe et la zone euro du championnat amLeague. Il en est ainsi de CCR AM, de Mandarine Gestion ou de La Française AM qui ont profité très largement de la remontée de valeurs massacrées au cours des mois précédents pour afficher, en un mois, des progressions de respectivement 10,96 %, 8,17.% et 8,12 %. A titre de comparaison, la référence de la catégorie - l'indice Stoxx 600 Net Return ? a progressé de 4,16 %. Globalement, la période de reprise des places financières a aussi servi la gestion active, qui parvient à placer autant de sociétés au-delà de la référence qu'en deçà... Seul changement notable : les sociétés prudentes face au marché se retrouvent en bas de tableau... Outre Tobam fraîchement arrivée, et qui est le seul établissement à afficher une perte (-0,30 %), c'est le cas d' Invesco AM (0,60 %) tandis que CM-CIC, ou Edmond de Rothschild AM ou encore Petercam se tiennent dans un mouchoir de poche avec des performances respectives de 3,25 %, 3,37 % et 3,79 %...

L'exposition " marché" des portefeuilles donne une lecture claire : toutes les sociétés de gestion en forme affichent un bêta élevé, à l'inverse de celles en bas de tableau. A titre d'exemple, celui de CCR AM et de Mandarine Gestion est de 1,12 et 1,06 respectivement tandis que celui d' Invesco AM ou d'Aberdeen s'affichent à 0,67 et 0,85. Le choix des valeurs a également été déterminant et a amplifié le résultat final. Excellent pour CCR AM ou Mandarine Gestion en l'occurrence, il a nettement pénalisé Tobam par exemple.

Comme c'est devenu l'habitude, le mandat " full invested" sur la zone euro apporte quelques différences. Pas dans le style de gestion payant puisque Mandarine Gestion occupe la tête du classement (8,47 %) suivi de près par CCR AM (8,14 %). En revanche, l'indice de référence a été plus difficile à battre. Avec une hausse de 5,54 %, l'Eurostoxx net return n'est battu que par six sociétés de gestion sur seize inscrites. La composition de l'indice, avec une forte présence de valeurs bancaires, explique en grande partie ce résultat. Par ailleurs, quelques surprises sont à noter dans le classement. Invesco AM par exemple, avec un portefeuille géré différemment que dans le mandat Europe a profité à la fois d'une exposition au marché nettement plus forte et d'un choix de valeurs positif. Son portefeuille figure en quatrième position (7,05 %).

En bas de tableau, Tobam ne décolle pas (1,80 %) pénalisé par sa prudence face au marché (avec un bêta de 0,62 %) et d'un choix de valeurs qui n'a pas payé. Avant dernier, Swiss Life AM a aussi été sanctionné par son " stock picking" alors que le portefeuille affiche un bêta supérieur à un.

Pour les autres mandats, on notera que les portefeuilles de la catégorie Euro Equities Flexible ont tous battu l'indice Eurostoxx net return, à l'exception d' Ecofi Investissements. Quant au mandat " Asset Allocation long Only" , il consacre pour le mois de janvier Allanz GI (4,06 %) devant Swiss Life AM (3,63%) et Federal Fiance (3,62%). Cette fois CCR AM finit en bas de classement (-0,30%)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant