Championnat du monde (H) : Abalo va leur manquer...

le
0
Championnat du monde (H) : Abalo va leur manquer...
Championnat du monde (H) : Abalo va leur manquer...
A l'issue de la victoire contre l'Autriche en match de préparation lundi soir, de nombreux joueurs de l'équipe de France, ainsi que l'entraîneur Claude Onesta, sont revenus sur le forfait de Luc Abalo officialisé dans la journée. Un coup dur, mais les Experts sauront s'en relever de l'avis général.

Claude Onesta (entraîneur de l'équipe de France) : « C'est un métier où j'ai pu être terrorisé par ce type de nouvelles au début. J'avais toujours peur de cette blessure qui va venir amoindrir le potentiel du groupe. Je crois que je me suis habitué avec le temps à ne pas me projeter trop loin. L'important à chaque fois est de connaître l'équipe dont on disposera au début de la compétition. Il est apparu assez vite que Luc était en difficulté, ce qui a fait qu'on a décidé de le renvoyer pour qu'il mette toute son énergie pour se soigner. On avait déjà imaginé son forfait à ce moment-là, on ne voulait pas lui fermer la porte pour qu'il puisse y croire et s'investir. Mais la sagesse s'imposait et la décision a été prise avec lui et son club. Quand on se passe d'un Luc Abalo, c'est toujours un problème. Au-delà de son talent, c'est un joueur capable de renverser des matchs. Mais ce qui était important pour nous était de préparer son remplacement, et depuis le début de la préparation, l'axe de nos gauchers avec Porte et Barachet nous a pleinement satisfait. »

Valentin Porte (ailier de l'équipe de France) : « C'est toujours dommage de perdre quelqu'un. L'année dernière, c'était Xavier Barachet, cette année c'est Luc Abalo. Encore une pièce maîtresse de l'équipe de France, donc évidemment ça nous rend triste. Mais c'est à nous de nous bouger encore plus pour pallier son absence. »

Thierry Omeyer (gardien de l'équipe de France) : « C'est une grosse perte de perdre un joueur de la qualité de Luc Abalo. On a de la qualité avec des joueurs qui vont apporter d'autres choses, qui ont l'habitude de jouer en équipe de France, je pense à Valentin Porte ou Guillaume Joli. On a des certitudes à tous les postes, donc on peut être plutôt confiant. »

Jérôme Fernandez (capitaine de l'équipe de France) : « Il va nous manquer, comme tous ceux qui ont été absents des compétitions passées. Mais je crois que l'on a suffisamment de ressources pour pallier à son absence. On s'y était préparé depuis le départ car ça ne sentait pas bon, mais comme je lui ai dit, il reviendra encore plus fort et profitera encore plus des échéances à venir. » 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant