Championnat d'Europe (H) : " Une soirée parfaite " pour Pietrus

le
0
Championnat d'Europe (H) : " Une soirée parfaite " pour Pietrus
Championnat d'Europe (H) : " Une soirée parfaite " pour Pietrus

Découvrez les réactions des joueurs de l'équipe de France de basket après la large victoire sur la Turquie, au micro de notre correspondant dans le Nord.

Mickaël Gelabale
« Il y avait la pression parce que c’était les huitièmes. C’était un match à enjeu, mais on a bien su gérer en deuxième mi-temps, car ils nous ont posé beaucoup de problèmes sur la première avec leur zone. On a pris quinze minutes pour démarrer le match. Les cinq dernières avant la mi-temps, on était un peu plus libérés. La chance qu’on a, c’est qu’on peut élargir notre banc. Vincent a fait tourner, et en face, pas trop. On a pu booster un peu le game. »

Nicolas Batum
« On a fait le boulot. Il faut continuer à être sérieux, jouer à fond. On a douze mecs qui peuvent jouer. Malheureusement Boris et Tony ont eu des fautes en première mi-temps, donc ça ne les a pas mis en rythme. Derrière, les mecs du banc ont pu pousser et jouer, et ça montre la force de cette équipe-là. C’était un très bon match. Il faut que j’apporte de l’activité dans tous les secteurs du jeu, en attaque, en défense. J’ai continué à prendre mes tirs, je continue à être partout, c’est mon jeu. Ils marquent 53 points, donc on a fait le boulot en défense. On n’avait pas trop de rythme en attaque en première mi-temps, on était un peu lents. Mais dès qu’on a commencé à faire des vrais stops, on a lâché les chevaux, et c’était parti. L’ambiance, c’est assez particulier. En NBA, on joue dans des salles de 20 000 places, mais là, pour son pays et à domicile, c’est quand même différent, c’est très agréable. On sent que c’est un public passionné dans le Nord. »

Florent Pietrus
« Ce qui est positif c’est que notre niveau défensif n’a jamais baissé, au contraire, ça a monté avec les joueurs qui venaient du banc. On a fait un gros écart dans le troisième quart-temps et on ne s’est jamais relâché. Entendre 25 000 personnes chanter La Marseillaise et gagner de vingt points, c’est une soirée parfaite pour nous. On ne sous-estime personne, même avec vingt points d’avance on continue à jouer. Ce qui est bien dans cette équipe c’est que tout le monde a envie d’apporter son énergie. Le coach est chanceux d’avoir douze joueurs capables de jouer. Le chemin est encore long. On a un match super important mardi. »

De notre correspondant dans le Nord, Olivier Maillard 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant