Championnat d'Europe (H) : Les Bleus sur le toit de l'Europe !

le
0
Championnat d'Europe (H) : Les Bleus sur le toit de l'Europe !
Championnat d'Europe (H) : Les Bleus sur le toit de l'Europe !

La France a décroché le premier titre européen de son histoire en battant largement la Slovénie en trois sets (25-19, 29-27, 29-27) dimanche à Sofia (Bulgarie). Les Bleus confirment après la Ligue mondiale remportée l'été dernier.

Après la Ligue mondiale cet été, la France confirme qu’elle est vraiment parmi les meilleures nations. Ce dimanche en Italie, les Bleus sont devenus champions d'Europe pour la première fois de leur histoire après l'argent de 2009, 2003, 1987 et 1948. Ils ont battu en finale l'équipe surprise de Slovénie en trois sets, dont deux accrochés (25-19, 29-27, 29-27).

La finale a débuté parfaitement pour Laurent Tillie et ses hommes. Encore dans l’euphorie de sa fantastique victoire contre la Bulgarie en demi-finales, la France a démarré en fanfare. Les Bleus ont fait d'entrée le break et ont rapidement creusé l’écart. Le premier set est à sens unique, les tricolores réussissent tout alors qu’en face les Slovènes peinent à rentrer dans leur match, peut-être un peu stressés à l’idée de jouer leur première grande finale de leur histoire. Le score est logique : 25-19.

La deuxième manche est tout autre. Motivés par leur entraîneur italien Andrea Giani (le plus capé de l'histoire de la Nazionale en tant que joueur), les Slovènes se révoltent et mènent la danse. On pense le set joué à 24-21 pour la Slovénie. C’est sans doute le tournant du match : les Bleus résistent et sauvent point par point les balles de matchs. Au total, ils en effacent 5, et finissent par reprendre l’avantage. Un peu contre le cours du jeu,  le set se conclu sur un ace d’Antonin Rouzier que les joueurs slovènes pensaient « out ». Score : 29-27

Dominatrice, la France poursuit sur sa lancée dans le 3eme set. Grebennikov à la réception, Tillie de partout, Ngapeth sur des coups de génie ou Rouzier à la finition : le récital est classique mais fonctionne parfaitement en finale ce dimanche. Après un final crispant avec de multiples balles de matchs, la France l'emporte sur un coup sorti de nulle part de Ngapeth en arrière (29-27).  La médaille d'or est méritée au vu du parcours de l'équipe de France dans cet Euro. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant