Champion du monde, Ogier a réussi son pari

le
0
Champion du monde, Ogier a réussi son pari
Champion du monde, Ogier a réussi son pari

Le premier grand choix de la carrière de Sébastien Ogier a été payant ! Alors qu'il ne supportait plus d'évoluer dans l'ombre de Sébastien Loeb chez Citroën, Ogier a décidé de rejoindre Volkswagen au terme de la saison 2011 pour tenter une nouvelle aventure. Le prix à payer ? Une année loin du podium, au volant d'une Skoda Fabia S2000, en attendant le développement de la Polo R WRC. Résultat, attendu et sans surprise, Ogier a terminé la saison 2012 à la 10eme place mais avec l'assurance d'être au volant d'une voiture performante en 2013 et surtout, de ne plus subir de consignes d'équipe en sa défaveur, comme ce fut le cas en 2011 chez Citroën.

« Je suis certain que Volkswagen est une constructeur très fort et qu'ils arrivent en rallye avec l'objectif de gagner aussi vite que possible. C'est également mon objectif : je veux devenir champion du monde », confiait le Gapençais, sûr de lui, au moment de démarrer cette nouvelle aventure avec le constructeur allemand. Un pari osé et risqué mais le jeu en valait la chandelle puisqu'aujourd'hui, il décroche le Graal, qui plus est, sur les terres de son rival, en Alsace.

Mais la « guerre des Seb » n'est peut-être pas encore tout à fait terminée. L'aîné des deux (39 ans) va avoir une dernière occasion de faire de l'ombre à celui dont il a vanté les mérites il y a quelques années auprès de Guy Fréquelin, patron de Citroën Sport entre 1989 et 2007. Comment ? En remportant le rallye de France-Alsace, dimanche, devant son public. Un dernier affront avant de quitter définitivement le circuit WRC et laisser un autre Sébastien lui succéder pour une décennie de succès ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant