Champion des allégations, Danone a dû revoir sa copie 

le
0
Le leader mondial des produits laitiers frais communique désormais sur le goût et la variété de ses produits.

Cela fait maintenant dix-huit mois que Danone a tiré les leçons du coup de balai entamé depuis 2008 par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Le leader mondial des produits laitiers frais, qui souhaite apporter «la santé au plus grand nombre par l'alimentation», avait fait des allégations santé l'un des axes phares de sa communication. Avec, en tête, son blockbuster Activia qui «aide à réguler le transit dès quinze jours», promettait la publicité. Ou encore son yaourt à boire Actimel censé aider à «renforcer l'organisme».

Dès le début de l'année 2010, ces allégations disparaissent progressivement de la communication des deux marques en Grande-Bretagne et en France.

L'accent est désormais mis sur le goût et la variété des produits, les différents moments de consommation et des témoignages de consommatrices. Puis, à la mi-avril, Danone annonce le retrait des dossiers déposés à l'Efsa sur Activia et Actimel. Il a préféré ne pas atten

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant