Chambres à gaz : nouveau procès contre Jean-Marie Le Pen pour son «détail»

le , mis à jour à 18:45
10
Chambres à gaz : nouveau procès contre Jean-Marie Le Pen pour son «détail»
Chambres à gaz : nouveau procès contre Jean-Marie Le Pen pour son «détail»

Déjà condamné par la justice pour avoir qualifié les chambres à gaz de «détail» de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, Jean-Marie Le Pen repassera par la case correctionnelle pour avoir de nouveau tenu des propos similaires le 2 avril sur BFM TV et RMC, a appris ce vendredi l'AFP de source judiciaire.

Le parquet, qui avait ouvert une enquête préliminaire juste après les déclarations du fondateur du Front national, a cité à comparaître il y a quelques semaines Jean-Marie Le Pen pour contestation de crime contre l'humanité, a précisé cette source.  La date du procès devant la 17e chambre correctionnelle du TGI de Paris n'a pas encore été fixée. Jean-Marie Le Pen risque jusqu'à un an d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.

Des propos à l'origine de la crise entre les Le Pen

Au journaliste Jean-Jacques Bourdin, qui lui demandait s'il regrettait d'avoir qualifié les chambres à gaz de détail, Jean-Marie Le Pen avait répondu : «Pas du tout. Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la guerre, à moins d'admettre que ce soit la guerre qui soit un détail des chambres à gaz». Le journaliste l'avait alors relancé, demandant si «des millions de morts» pouvaient être qualifiés de «point de détail». «C'est pas un million de morts, c'est les chambres à gaz», «Moi je parle de choses précises. Je n'ai pas parlé de nombre de morts. J'ai parlé d'un système. J'ai dit que c'était un détail de l'histoire de la guerre», avait répondu l'ancien président du FN.

VIDEO. Jean-Marie Le Pen persiste sur les chambres à gaz

Qualifiés de «provocation parfaitement inutile» par Florian Philippot, le bras droit de Marine Le Pen, ces propos avait également été condamnés par l'actuelle présidente du Front national. Ils ont ainsi été à l'origine de la crise politique entre les Le Pen père et fille qui a débouché sur la suspension de Jean-Marie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le samedi 25 juil 2015 à 15:42

    les alliés n'ont jamais bombardé ces camps connus depuis 1943...CQFD

  • M7097610 le samedi 25 juil 2015 à 15:28

    la justice a autre chose à faire avec mes impôts !

  • CHANOMAR le samedi 25 juil 2015 à 13:42

    Entièrement d accord avec mucus ils ont des milliers dossier en retard mais une manne financiere pour les avocats mais il faut aussi amuser les journalistes comme ça il ne parle pas des vrais problèmes des français comme les chevaux ils ont des oeillieres

  • sarestal le vendredi 24 juil 2015 à 21:58

    Ses propos sont honteux.-

  • mucius le vendredi 24 juil 2015 à 20:58

    Cette justice est aussi digne de respect que sa ministre de tutelle

  • mucius le vendredi 24 juil 2015 à 20:57

    Le Pen a parfaitement le droit d'estimer que c'est un point de détail de l'histoire de la WWII comme il a parfaitement le droit de juger que l'occupation allemande de la France n'a pas été dure : il suffit de voir ce qui s'est passé lors de l'occupation de la Pologne ou de l'Ukraine. C'est de la censure pure et simple!

  • mucius le vendredi 24 juil 2015 à 20:55

    ces juges ont perdu tout contact avec les problèmes de la population. Ils sont d'abord au service des fantasmes et des préoccupations des bobos. Il suffit de voir comment il gère la délinquance et la criminalité et quelles peines ils donnent aux voleurs aux violeurs et aux meurtriers : ces peines sont proches de celles pour ceux qui tiennent des propos soi-disant racistes.

  • 2445joye le vendredi 24 juil 2015 à 19:24

    Il s'agit d'un jugement subjectif de sa part. C'est son droit le plus strict de porter un tel jugement, même s'il est très contestable. Il en a émis d'incontestables, tel que l'invasion de notre pays par "les chances pour la France", que d'aucuns contestent sans qu'on leur cherche noise.

  • Berg690 le vendredi 24 juil 2015 à 19:09

    ça en devient ridicule! la justice est pilotée et n'a pas grand chose à faire de plus important?

  • M7361806 le vendredi 24 juil 2015 à 19:00

    PAPY : le retour !