Chambéry : une bactérie inconnue en cause dans le décès des bébés

le
0
Dans l'affaire de Chambéry, Marisol Touraine met en quarantaine le laboratoire ayant fabriqué les poches alimentaires.

Cette fois, Marisol Touraine ne pouvait plus tergiverser: «Je décide de suspendre la production du laboratoire Marette immédiatement», a-t-elle annoncé lors d'une conférence de presse organisée mardi en fin d'après-midi à Paris.

En outre, la ministre demande au laboratoire comme aux établissements de santé qui en auraient en stock de mettre en quarantaine les produits Marette en attendant que soient «cernés le moment et le lieu où s'est produite la contamination». Un changement radical de ton justifié par la découverte de l'Institut Pasteur d'une bactérie inconnue dans les échantillons issus des poches d'alimentation Marette fournies au centre hospitalier (CH) de Chambéry.

En clair, l'épisode dramatique qui a causé la mort de trois nouveau-nés dans le service de réanimation néonatale de l'hôpital de Chambéry les 6, 7 et 12 décembre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant