Chamalières : Le trophée brûlé a été refait par un ébéniste

le
0

Champions d’Auvergne de Deuxième Série, les rugbymen de Chamalières ont fait le buzz en brûlant leur Bouclier dans un barbecue. Heureusement, l’un des joueurs de l’équipe, ébéniste, l’a refait.

Jamais un club champion de Deuxième Série n’avait fait autant parler de lui. Cette semaine, les rugbymen de Chamalières ont fait le buzz sur les réseaux sociaux, dès que l’information selon laquelle ils avaient brûlé leur Bouclier de champion dans un barbecue, est sortie. Le Comité d’Auvergne a sévi en affirmant que le nom du club ne sera pas gravé sur la plaque des vainqueurs, ni cité dans les publications officielles du Comité. Mais sur le site Sports-Auvergne, le capitaine de l’équipe, Christophe Cheminade, a tenu à rétablir quelques vérités, et révèle que le trophée a d’ores et déjà été refait. « La vérité c'est que le bois du trophée a été cassé accidentellement dès le samedi soir. Il n'a pas survécu à la première soirée, comme la plupart des boucliers dans tous les comités. Le lendemain, il y avait le fameux barbecue et comme il n'y avait plus ni le saladier ni la plaque, on a foutu le bout de bois au feu. C'était idiot mais on savait déjà qu'on allait le faire refaire puisqu'un de nos joueurs est ébéniste. (...) Les joueurs n’ont voulu faire de mal à personne. On nous reproche de ne pas respecter le rugby mais j'invite n'importe qui à venir passer une journée ici, ou rien qu'un entraînement. Il comprendra que ce club respecte les valeurs du rugby et a un esprit de famille que l'on ne retrouve pas dans la plupart des autres clubs. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant