Chalmers, une légende est née

le , mis à jour à 06:21
0
Chalmers, une légende est née
Chalmers, une légende est née

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'olympisme a accouché d'un nouveau prodige. A 18 ans et 46 jours, le nageur australien Kyle Chalmers a été sacré roi du 100 m nage libre (47''58) devant le surprenant Belge Pieter Timmers (47''80) et le tenant Nathan Adrian (47''85). Ramenant aux antipodes un titre attendu depuis 1968.

 

Plus fort que Thorpe à 15 ans. Opéré dans sa jeunesse pour une arythmie cardiaque, Kyle Chalmers va vite. Très vite. Et cela ne date pas d'hier. A 15 ans, ce féru de plongée sous-marine harponnait déjà le record de sa catégorie d'âge sur 100 m, détenu par un certain... Ian Thorpe. Le quintuple médaillé d'or aux JO a d'ailleurs été l'un des premiers à féliciter son compatriote. « C'est quelqu'un que j'ai admiré toute ma vie, souffle l'héritier. Il m'a dit : Prends chaque seconde de cette soirée et profite du moment... »

 

Son rêve : devenir footballeur. Le père de Kyle, Brett, est un ancien professionnel de football australien, un dérivé du rugby. Jusqu'au collège, Chalmers junior, qui a également pratiqué du basket ou de l'athlétisme, s'est partagé entre l'eau et le ballon ovale. Il a dû faire un choix l'année dernière après une blessure. « J'ai toujours ce rêve de devenir un jour footballeur pro, confesse l'adolescent de Port Lincoln, dont les parents et le petit frère Jackson ont -- bruyamment — assisté au sacre brésilien. Mais ce que j'ai fait ici prouve que j'ai pris la bonne décision. »

 

Il s'inspire de Kevin Durant. Fan de basket, Chalmers a croisé la star des Golden State Warriors, en partant vers les demi-finales mardi soir. « J'ai presque vomi, sourit l'Australien. Je suis resté bouche bée tellement j'étais excité et nerveux. » Le joueur de NBA lui a ensuite envoyé un clip de soutien. Avant chaque course, Chalmers regarde une vidéo du discours de MVP de l'Américain en 2014 et un montage de ses meilleures actions « avec une chanson plutôt ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant