Chaînes «bonus» : Mitterrand en appelle à la prudence

le
0
A l'occasion du MIP TV, à Cannes, le ministre de la Culture a rappelé qu'il fallait préserver la «diversité des sources de financement de la création».

Légèrement sur le reculoir. Aujourd'hui, depuis le Marché international des programmes de télévision (MIP TV) qui se tient à Cannes jusqu'à jeudi, Frédéric Mitterrand n'a pas manqué d'évoquer la future chaîne gratuite de Canal +mais le ministre de la Culture et de la Communication a fait preuve d'une grande prudence. A peine a-t-il évoqué la nécessité de préserver «une diversité des sources de financement de la création» et celle de bien réfléchir «aux options technologiques futures». L'idée étant de faire coïncider l'arrivée d'une nouvelle norme plus puissante mais demandant un changement de matériel pour le consommateur avec l'arrivée de nouvelles chaînes.

Une chose semble désormais sûre: à moins d'un changement de la loi qui prévoit pour les opérateurs historiques l'attribution en novembre 2011 d'une chaîne compensatoire, aucun appareil juridique ne pourra interdire à Canal +de lancer sa chaîne généraliste gratuite. Au Conseil supérieur de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant