CGT : Lepaon dans la tourmente

le
17
CGT : Lepaon dans la tourmente
CGT : Lepaon dans la tourmente

Ambiance délétère à la CGT. Vendredi, dans les couloirs du siège de Montreuil (Seine-Saint-Denis), on ne parlait que de ça... « Un homme s'est mis à hurler dans le patio, insultant Thierry Lepaon, le traitant de voleur et réclamant son départ », rapporte un des témoins. « C'est du jamais-vu. »

D'autres évoquent à l'abri des regards les « courriers envoyés par les organisations de la centrale », qui arrivent au 7 e étage (celui de la direction) pour réclamer la tenue d'un comité central national (CCN) extraordinaire avec pour ordre du jour la démission de Lepaon. Certains appellent aussi à une grève des cotisations... Les révélations sur le secrétaire général de la CGT -- les travaux de son appartement de fonction à 105 000 ¤, la rénovation du bureau à plus de 60 000 EUR -- ont sidéré une partie des troupes.

Boule puante

Pourtant, tout le monde se garde bien de le dire tout haut, par peur des représailles. Pour l'heure, la direction confédérale a réussi à empêcher toute contestation, mettant en avant la thèse du complot. Boule puante ou pas des anti-Lepaon, les arguments du n o1 ne semblent plus suffire à calmer les esprits. Les onéreux travaux du bureau, révélés par le « Canard enchaîné », ne passent pas. « Cela traduit une telle insouciance », observe un responsable. Et la question commence à tourner dans les têtes des militants  : Lepaon ira-t-il à la fin de son mandat, prévu fin novembre 2016 ?

« La mauvaise passe », selon l'expression de son ancien leader Bernard Thibault, n'en finit donc pas de durer. La grogne s'amplifie chaque jour et reflète non plus un problème de ligne comme il y a quelques mois. Elle se polarise désormais sur la personne d'un Lepaon affaibli. Une lente descente aux enfers pour le successeur de Thibault, toujours en quête de légitimité après plus de vingt mois à la la tête de la CGT. D'autant que les résultats ne sont pas là après les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le lundi 1 déc 2014 à 21:07

    C'est comme d'ab., C.G.T. l'argent par les fenêtres comme le disait si bien Coluche. Ah cette gauche caviar qui vient donner des leçons.....

  • M3366730 le lundi 1 déc 2014 à 21:04

    Le Paon devant "son appartement" à Vincennes c'est une voiture de fonction pour l'amener au siège de la CGT à Montreuil, un garde du corps et un chauffeur, mazette le prolétaire : c'est la lutte fi.............

  • M2711013 le lundi 1 déc 2014 à 20:19

    cfdt, cgt, sont les 2 fossoyeurs de la FRance !

  • M2614138 le lundi 1 déc 2014 à 12:09

    Le paon va y laisser des plumes .En attendant il a plumé les autres !!!

  • ppetitj le lundi 1 déc 2014 à 12:07

    28351485 merci pour la rectification...Je dois voir trop de drapeaux CGT...

  • tropfort le lundi 1 déc 2014 à 11:55

    95% des français détestent la CGT, fossoyeuse d'emplois.

  • M7097610 le lundi 1 déc 2014 à 11:49

    encore un qui comme Icare a fait fondre la cire en volant trop haut !

  • ppetitj le lundi 1 déc 2014 à 11:38

    Montrer du doigt les travers des autres permet de cacher les siens...sauf quand cela devient trop voyant...Le paon se comporte de façon pire que ceux qu'il critique mais sans avoir a diriger d'entreprises sauf celle de soit-disant aider les ouvriers..La traîtrise devient une habitude à la CGT, voir Arcelor-mittal et son syndicaliste virulent devenu député européen...

  • M638341 le lundi 1 déc 2014 à 11:32

    petit joueur... demandez à Thibault et sa famille ce que népotisme veut dire...

  • pier1309 le lundi 1 déc 2014 à 11:17

    Excellent Troalic !!!!!!!!!!! Etonnant que Sarkozy ne lui ait pas proposé un poste dans l'organigramme de l'UMP nouvelle mouture ... ils sont tous vraiment trop forts .....