CGT : la compagne de Martinez, le nouveau patron, limogée

le
20
CGT : la compagne de Martinez, le nouveau patron, limogée
CGT : la compagne de Martinez, le nouveau patron, limogée

Dernière réplique en date après le séisme de la succession catastrophe de Thierry Lepaon... La fédération de la santé CGT, deuxième organisation de la centrale forte de près de 75 000 adhérents, a réglé ses comptes à l'occasion d'un XIe congrès à couteaux tirés qui s'est tenu toute la semaine à Reims. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le verdict est tombé : la secrétaire générale sortante, Nathalie Gamiochipi, qui affirmait pourtant être la seule candidate à sa succession, a été purement et simplement limogée, comme tous les autres membres de la direction. Une première dans cette puissante fédération, d'autant plus symbolique que la numéro un éconduite est la compagne à la ville de... Philippe Martinez, nouveau patron de la confédération CGT.

C'est une aide-soignante de Sarreguemines (Moselle), Mireille Stivala, 48 ans, qui lui succède. « Tout le monde est fatigué, épuisé, rincé mais tellement fier ! » lance un des participants à la sortie de ce congrès « hallucinant ».

« Par trois fois, la scène a été envahie par des congressistes furieux. Il y a eu des insultes, des cris, des tensions inouïes. Dans les couloirs, certains étaient chargés de dire du mal de chacun », raconte un militant qui veut garder l'anonymat.

Ultime man½uvre de l'ancienne direction

« On n'a jamais vu ça ! Finalement ce sont les militants de la base qui ont gagné, contre des pratiques d'une direction autoritaire. On ne veut plus être dépossédés des décisions », analyse une autre militante. Et, pour une grosse majorité des 480 congressistes, ce coup de théâtre signe donc l'échec d'une ultime man½uvre de l'ancienne direction sur la sellette depuis le feuilleton de l'élection de Philippe Martinez.

Le 13 janvier, lors d'un comité confédéral national (CCN), qui devait élire le successeur de Thierry Lepaon, un rebondissement inattendu s'était produit, suscitant la colère et l'indignation au sein de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • alain..c le dimanche 29 mar 2015 à 18:02

    toti enfin pour moi c'est le service minimum

  • Toti1926 le dimanche 29 mar 2015 à 17:43

    Ce sont des clowns et nous payons pour ça!

  • luke4 le dimanche 29 mar 2015 à 16:47

    le patronat est bien défendu!

  • M2711013 le dimanche 29 mar 2015 à 16:43

    Il avait raison de Gaulle, lui qui disait : "un bon communiste est un communiste mort"

  • d.e.s.t. le dimanche 29 mar 2015 à 14:44

    CGT , SMIC trop élevé , 1 million de fonctionnaires inutiles, et 35 h, ne cherchez pas plus loin les raisons de la déroute économique de la France!

  • YTRAM le dimanche 29 mar 2015 à 11:36

    La federation cgt de la santé defend admirablement les brancardiers les cuisiniers les aide soignantes qui sont très nombreux à adhérer a la cgt et un peu moins les médecins et infirmières l

  • Berg690 le dimanche 29 mar 2015 à 10:57

    C'est ce qu'on appelle faire le ménage! Le GVT de Valss et les socialistes feraient bien de prendre des idées.

  • Cambio17 le dimanche 29 mar 2015 à 09:17

    C'est beau la CGT, un mini régime Stalinien et ils essayent de nous donner des leçons en matière de code du travail et respect des règles...

  • titresyl le dimanche 29 mar 2015 à 08:48

    75000 adh c'est à mourir de rire !!! comment peut on parler de puissante fédération !!!! les journaleux sont des ab....is

  • dresden le dimanche 29 mar 2015 à 00:01

    On croirait un remake français de la série américaine Dallas.