CGT : l'appartement de Thierry Lepaon venait d'être refait

le
6
CGT : l'appartement de Thierry Lepaon venait d'être refait
CGT : l'appartement de Thierry Lepaon venait d'être refait

Une semaine après les révélations du Canard Enchaîné sur les coûteux travaux de rénovation du logement de fonction de Thierry Lepaon, de nouvelles informations de l'hebdomadaire viennent fragiliser un peu plus la défense du leader de la CGT. Alors que le trésorier de la centrale syndicale, Eric Lafont, avait assuré que «l'appartement avait été remis à neuf», le journal satirique affirme, ce mercredi, que le logement du numéro 1 de la CGT avait déjà été rénové avant que la centrale syndicale ne commande de nouveaux travaux.

Certes, il ne s'agissait pas «d'une rénovation de haut-standing», note le Canard, mais un coup de peinture blanche avait été passé sur les murs de l'appartement et une moquette neuve installée. «C'était parfait pour un jeune couple», résume le propriétaire du logement, retrouvé par les journalistes de l'hebdomadaire. Mais l'état de l'appartement ne devait pas convenir à la centrale syndicale qui a fait arracher la moquette pour la remplacer par du parquet flottant et demandé à ce qu'on ...repeigne les murs déjà rafraîchis.

Lepaon s'explique sur la rénovation de son appartement de fonction

Des travaux réalisés par une petite entreprises spécialisée dans les «peintures décoratives, patines, faux bois et marbre, stucco, pochoirs et fresques», AD Peinture, qui pour l'occasion s'est reconvertie dans la plomberie ou les travaux d'électricité... pour une facture salée, selon le Canard, qui relève -entre autres- le prix de la rénovation des toilettes de Thierrry Lepaon: 4453 euros...

Une fausse «bonne affaire»

L'hebdomadaire enfonce aussi un peu plus la ligne de défense du trésorier de la CGT. Ce dernier avait affirmé aux journalistes du Canard Enchaîné qu'en compensation des travaux réalisés dans l'appartement, le syndicat avait obtenu une remise sur le montant du loyer mensuel. Il s'agirait d'un bobard selon le journal satirique qui cite l'agence immobilière qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le mercredi 5 nov 2014 à 06:31

    Cela fait longtemps que l'on sait qu'il y a des circulation d'argent pour le moins douteuses dans ces milieux économiso/syndicalo/politiques Quel a été la destination des fonds liquides évaporés des comptes du CNPF Cela n'a jamais été mis à jour.

  • j-m.levy le mercredi 5 nov 2014 à 06:00

    Tous les memes.... Corporatiste aux frais du people...

  • charleco le mardi 4 nov 2014 à 21:08

    Ils n'ont plus qu'à rebattre leur caquet et à nous ficher la paix pour un moment.

  • gletemps le mardi 4 nov 2014 à 20:50

    j'espère qu'ils ne vont plus payer leurs cotisations , tout comme quand ils l'ont fait quand la facture du terrain et du batiment du siége à montreuil a couter la bagatelle de 2 milliards de francs à l'époque

  • nayara10 le mardi 4 nov 2014 à 20:41

    Pendant ce tempa là ,l'ouvrier s'accroche à son travail ...

  • gletemps le mardi 4 nov 2014 à 20:40

    mort de rire la photo , il met la main au portefeuille , est ce pour payer la facture des travaux , ça m'étonnerais ! A NE PAS LOUPER !