CGG Veritas réduit sa perte nette au 1er trimestre

le
0

PARIS (Reuters) - CGG Veritas a annoncé jeudi une perte nette limitée à 3,0 millions de dollars au premier trimestre 2012 et a confirmé ses objectifs annuels grâce aux performances de sa filiale Sercel et à l'amélioration attendue au deuxième semestre de ses résultats dans les services.

Le groupe de services pétroliers a vu son résultat d'exploitation plus que doubler à 54 millions de dollars (contre

23 millions un an plus tôt), sur un chiffre d'affaires en progression de 8% à 787 millions.

Sa perte nette avait atteint 37 millions de dollars il y a un an.

Ses ventes ont essentiellement profité des performances de Sercel, sa filiale spécialisée dans la production de matériels géophysiques, dont le chiffre d'affaires a atteint un niveau record à 348 millions de dollars (+26%), tandis qu'il a stagné dans les services à 531 millions.

Le carnet de commandes est en nette progression (+28%), à 1,565 milliard de dollars.

CGG Veritas précise dans un communiqué que "la reprise de la demande en sismique haut de gamme (...) se confirme, avec des prix marine en amélioration sensible".

Il ajoute que le groupe devrait "continuer son parcours de croissance, en tirant parti à la fois de l'excellente performance financière de Sercel et de la nette amélioration escomptée des résultats des services au cours du deuxième semestre 2012".

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant