CGG : Un très bon trimestre

le
0

(lerevenu.com) - Avec une hausse de 11% du titre CGG en cours de séance, on peut dire que l'accueil réservé aux trimestriels du groupe est triomphal. Ce n'est pas le chiffre d'affaires qui a surpris. A 871 millions de dollars, il grimpe certes de 11% mais reste en dessous des attentes des analystes qui tablaient sur 889 millions.

En revanche, le résultat d'exploitation impressionne, à 162 millions d'euros, un montant à comparer aux 57,4 millions dégagés au premier trimestre 2012. Même en corrigeant des éléments exceptionnels, en particulier une plus-value de cession liée à l'acquisition de Fugro (géosciences), il atteint 127 millions d'euros, faisant ressortir une marge de 14,6% quand le consensus attendait 8,8%. 

Le bénéfice net ressort à 79 millions de dollars, en net redressement par rapport à la perte de 3 millions du premier trimestre 2012. Cette amélioration traduit une bonne tenue des trois pôles d'activité du groupe, de l'acquisition de données sismiques, terrestres et maritimes et des métiers liés à la géologie, aux géosciences et à l'étude des réservoirs.

En revanche, la branche de vente d'équipements de géophysique, Sercel, a vu son chiffre d'affaires reculer de 27,8%, à 251 millions de dollars et son résultat revenir de 116 à 69 millions de dollars. La rentabilité de ce pôle reste élevé (28% de marge opérationnelle) mais la concurrence pèse sur les prix et les investissements sur la profitabilité. 

En dépit d'un carnet de commandes de 1,4 milliard de dollars, en repli de 10,5% en un an, CGG conserve ses objectifs antérieurs, à savoir une croissance de 25% de ses ventes et une amélioration de sa marge d'exploitation.

A l'achat sur le titre, Gilbert Dupont se fixe un objectif de cours de 24,10 euros et Oddo Securities de 21 euros alors que le courtier affiche lui un avis neutre. Oddo mise sur «une amélioration séquentielle des marges», mais tient 2013 pour un «exercice intermédiaire» du fait des coûts liés au nouveau périmètre du groupe et de l'érosion de la marge de Sercel. 

La hausse du jour réduit le recul du titre à 11% depuis janvier dernier et 14% sur un an : achetez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant