CGG : un rebond déclenché par Exane

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - L'action CGG affiche un repli de 7% en une semaine et de 18% depuis début janvier. Le titre regagne 2% en séance, à la faveur d'une note d'Exane-BNP Paribas. Un moratoire de trente mois des recherches de sismique marine décrété, pour des raisons de protection de l'environnement, dans la partie orientale du Golfe du Mexique devrait réduire de une à deux unités la flotte mondiale de 61 navires d'études sismiques en 3D affrétés par le secteur. La zone sous embargo faisait l'objet d'intenses recherches. Mais les fournisseurs de services sismiques se concentrent désormais sur les zones occidentales et centrales du Golfe. 

Bien que l'analyste d'Exane-BNP Paribas minore les conséquences de l'événement, il n'en abaisse pas moins ses prévisions de résultat de CGG pour l'exercice 2014. Le moratoire aura peu d'effet sur les acteurs du secteur, estime le courtier. D'autres zones de prospection sont particulièrement actives et devraient compenser ce manque à explorer. Exane BNP Paribas cite les recherches de pétrole au large des côtes de l'Angola, du Gabon, de l'Uruguay et du Brésil, en particulier pour des prospections en grande profondeur sous les couches de sel. 

Cependant, le courtier pense que les hausses de prix des études sismiques devraient être comprises entre 3 et 5%, en 2014, et non plus supérieures à 5%, comme il le prévoyait, c'est-à-dire bien inférieures à la hausse de 7 à 10% de l'année en cours. Exane BNP Paribas réduit donc de 5% son estimation de résultat par action 2014 (1,91 euro). Les cours actuels de l'action CGG comptent 9 fois cette prévision, ce qui fait apparaître une décote de 15% par rapport au multiple moyen des valeurs du secteur. 

Achetez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant