CGG toujours dans le rouge

le
1
Au 2e trimestre, l'excédent brut d'exploitation de CGG s'est effondré de 42%, à 112 millions de dollars. (© CGG)
Au 2e trimestre, l'excédent brut d'exploitation de CGG s'est effondré de 42%, à 112 millions de dollars. (© CGG)

CGG continue à subir un marché massacré. Au deuxième trimestre, son chiffre d’affaires a chuté de 31% sur un an et demeure en baisse de 17% par rapport aux trois premiers mois de l’année. L’excédent brut d’exploitation s’est effondré de 42%, à 112 millions de dollars, et le groupe enregistre une perte opérationnelle de 9 millions de dollars. En Bourse, le titre s'affiche malgré tout dans le vert.

La branche «acquisition» est, sans surprise, la plus affectée avec un résultat dans le rouge de 55 millions. Sercel, l’activité équipement, résiste mais déçoit légèrement avec un bénéfice opérationnel proche de zéro, à 7 millions de dollars. Seul le pôle GGR tient le choc et confirme sa résilience. Il apporte un profit de 53 millions, en repli de «seulement» 16%, et maintient une marge opérationnelle stable, supérieure à 20%.

Bloc "A lire aussi"

Dans ce contexte, les dirigeants ont décidé de réduire leurs investissements de 50 millions de dollars supplémentaires. Au total, ces derniers devraient fondre de 35 à 40% cette année. Jean-Georges Malcor, directeur général, a indiqué que le plan de réduction des coûts se déroulait «comme prévu».

La flotte a été réduite à 11 navires. Les coûts en sismique marine sont déjà en baisse de 42% pour un objectif de 50% sur l’ensemble de l’exercice. La

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phil8820 le vendredi 31 juil 2015 à 17:54

    belle réaction du marché, tant mieux pour nous les actionnaires, ha la bourse, toujours aussi irrationnelle