CGG : touché mais pas coulé !

le
1
Sercel reste une filiale très rentable pour CGG. (© CGG)
Sercel reste une filiale très rentable pour CGG. (© CGG)

L’action CGG a été durement touchée depuis trois ans, cumulant une baisse de 66%. Le récent plongeon du pétrole a ramené le titre vers des plus-bas de plus de 10 ans. Métier historique de CGG, l’acquisition de données sismiques marines et terrestres est en pertes. Elle est particulièrement exposée à la chute de l’or noir. Les compagnies taillant en priorité dans leurs budgets d’exploration.

Bloc "A lire aussi"

Mais les investisseurs se focalisent sans doute un peu trop sur les difficultés de la sismique. CGG compte deux autres activités, cette fois-ci rentables : le pôle équipements (Sercel) et la branche GGR (géologie, géophysique et réservoir). Des activités situées plus en aval dans la chaîne de valeur, et donc plus résistantes.

L’action nous semble clairement décotée. La capitalisation représente seulement la moitié des fonds propres. A titre spéculatif, l’action peut être achetée.

 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean.e le vendredi 17 avr 2015 à 10:14

    en gros faut vendre quoi