CGG rejette l'offre à 1,5 milliard d'euros de Technip

le
0

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Technip a annoncé jeudi avoir approché la société CGG en vue d'un rachat pour 1,47 milliard d'euros dans le cadre d'une OPA en numéraire, dont le spécialiste français des services et équipements géophysiques a rejeté les modalités.

Technip, spécialisé dans les équipements pétroliers et gaziers, a fait savoir dans un communiqué qu'il proposait 8,3 euros par action CGG et que son projet reposait sur l'intégration des activités de réservoir et de traitement de données de la société, ainsi que de ses équipements sismiques.

Technip, qui dit avoir approché sa cible le 10 novembre, envisage également "un renforcement puis une séparation" de la division Acquisition de CGG, qui inclut une flotte de navires équipés pour mettre en évidence des réserves de pétrole.

CGG a souligné dans un communiqué le caractère non sollicité du projet de Technip et "a considéré que les conditions n'étaient pas réunies pour y donner suite".

L'offre de Technip représente une prime de 27,4% par rapport au cours de CGG mercredi en clôture.

Selon l'agence Bloomberg, qui a révélé le projet, le gouvernement français serait toutefois favorable à un rapprochement.

Il est directement présent au capital des deux sociétés à travers Bpifrance, qui détient quelque 7% de CGG et 5,2% de Technip selon les données de Thomson Reuters.

Bpifrance n'a pas souhaité commenter ces informations.

L'action Technip perd 5,4% à 10h05 tandis que CGG bondit de plus de 20%.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant