CGG poursuit ses économies avec la chute des cours du pétrole

le
0

PARIS (Reuters) - Le spécialiste français des services et équipements géophysiques CGG a annoncé jeudi poursuivre ses économies cette année et réduire ses investissements pour tenir compte de la baisse d'activité de ses clients liée à la chute des prix du pétrole en fin d'année dernière.

Pénalisé par la réduction des budgets d'exploration des compagnies pétrolières liée à la baisse des cours du pétrole (-49% pour le baril de Brent au second semestre 2014), CGG a indiqué réduire sa flotte de 13 à 11 navires et lancer un plan additionnel de réduction des coûts et une baisse d'environ 25% de ses investissements en 2015.

Au quatrième trimestre 2014, CGG a dégagé un chiffre d'affaires de 906 millions de dollars (797 millions d'euros), en hausse séquentielle de 31%, et un résultat opérationnel, avant charges non récurrentes, de 111 millions de dollars, en hausse séquentielle de 118%, soutenu par la performance de GGR et de Sercel.

A la suite de la détérioration des conditions de marché et à la mise en place d'une nouvelle étape de réduction de la flotte, le montant des dépréciations d'actifs, dépréciations des écarts d'acquisition et charges non récurrentes s'élève à 643 millions de dollars sur les trois derniers mois de l'exercice.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant